TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne Yggdrasill : prologue (3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2848
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Campagne Yggdrasill : prologue (3)   Jeu 19 Juil - 15:17

"A l'ombre du grand frêne" (suite)


Dernière édition par magnamagister le Mar 6 Nov - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kombusha
Homme le plus classe du monde
Homme le plus classe du monde
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 30
Localisation : Ca dépend où je suis

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue (3)   Mar 14 Aoû - 17:59

Jugeant qu'ils ne peuvent plus obtenir d'autres informations à Gunnvor, nos héros partent pour Odense.
Haagen décide de passer par son village pour régler quelques questions d’ordre politiques avec son père et faire le plein de provisions. Puis tous se mettent en route pour la capitale de l'île de Fynn. Une fois en ville, Haagen n'a aucun problème pour obtenir un entretien avec Hord Beinirsson, le roi d'Odense, ami de longue date de son père Hrolf. Celui-ci leur donne le droit de questionner ses gardes et les envoie parler au chef de sa garde, Hotulf.
Ce dernier leur indique que Kjartan, le hirdmen qu'ils recherchent, assure actuellement son tour de garde sur le port. Les cinq aventuriers se rendent donc sur place et parviennent rapidement à localiser le soldat grâce aux tatouages qu'il porte aux bras.

Sur le quai, Magnus, intrigué par l'immense bâtiment noir qui mouille à l'un des pontons, décide de laisser le groupe pour inspecter la chose. Il remarque la taille impressionnante du navire et l'aspect étrange du bois qui le compose. Le bateau porte des traces de combat contre des créatures marines. Le scalde réussit à s'entretenir brièvement avec le capitaine du vaisseau, un colosse taciturne, qui amène encore plus de question dans l'esprit du jeune homme, mais qui lui révèle néanmoins que le bois de ce bateau lui a été offert par des Dorkalfars. Magnus décide d’aller prévenir Sigrid au sujet du navire, comptant sur ses origines pour en savoir plus.


Pendant ce temps les autres membres du groupe apprennent que Kjartan était le bras droit de Hella et qu'il lui arrivait souvent de remplir des missions pour elle. La dernière qu'il lui a été confiée fut de porter un message à travers toute la Scandia pour réunir des proches de Hella. Obéissant à cet ordre, il se rendit donc à Rib quérir un guerrier jute du nom de Sven Harnweil, puis à Abus pour délivrer le même message à un hirdmen nommé Magni Gormsson, à Hieldra pour rencontrer un noble du nom d'Olav Sigurdsson, à Uppsala pour rechercher un berserker du nom de Bran Harldsson, il se rend également dans le fond de la Norvège où il parle à deux jumeaux demi-jötun du nom de Stig et Stir, et se rend enfin auprès de Igmar Sigrsson, que Haagen sait être le fils de Sigr Gunarsson, le cousin de son père.
Kjartan affirme que tous répondirent présent, excepté Magni, dont la femme était enceinte. Il confie aussi que l'homme au visage tatoué parlait d'un certain Bjorn résident à Klepp.

L’équipée laisse alors Kjartan avec la promesse d'élucider le destin d'Hella. Puis Magnus, Hauk et Sigrid retournent au bateau mystérieux. Le scalde et la noble demi-dorkaflar engagent la conversation avec le capitaine et apprennent que le navire est d'essence magique et que l'équipage est spécialisé dans la chasse aux monstres.
Une voix féminine s’élève alors du navire et incite le capitaine à proposer son navire comme moyen de transport sûr aux nouveaux venus. Le capitaine se présente finalement sous le nom de Garosh et les invite à embarquer.
Pendant ce temps, Hauk, qui inspectait le bateau, constate qu'à l'arrière pendent des cordes au bout desquelles sont attachés les corps de plusieurs hommes. Pris de peur, il préfère avertir ses deux compagnons et les enjoint de refuser l’offre du marin. Ils rejoignent Haagen et l’informe de leur découverte. Haagen décide d'aller prévenir Hord Beinirsson, le roi d’Odense, des manières plus que douteuses de l'individu.

Le roi connaît l'homme et propose d’aller poser les questions directement à l’intéressé. Il en profite pour faire un détour et faire visiter la ville à ses invités : ils traversent alors la ville le long les berges du lac, bordé de sanctuaires et statues du Dieu borgne, jusqu'aux riches ruelles grouillantes de vie qui composent toute la ville.



Après un petit entretien avec Garosh, Hord informe ses hôtes que la situation est acceptable et que le capitaine leur réitère son invitation à voyager avec lui. Le jarl les laisse finalement en compagnie de Garosh et rentre à la maison longue.
Haagen désire savoir ce qui pousse le marin à leur tendre une main, apparemment, si amicale. Garosh prétend vouloir simplement aider son prochain. Le jeune jarl est suspicieux mais leur voyage nécessite un moyen de transport.
Alors que tous acceptent la proposition du marin, une frêle jeune femme se présentant sous le nom de Suuni vient à leur rencontre. Elle leur révèle qu'elle a vu leur Destin dans ses rêves et qu’elle désire leur venir en aide. La jeune fille est en réalité la femme de Garosh. Blessée, elle semble avoir été battue récemment.
Le groupe quitte alors le navire pour se rendre au dîner donné par le roi le soir même, toujours suspicieux concernant la nature du capitaine et ses réelles motivations, suspicions auxquelles s’ajoute l’origine des coups portés à Suuni.




Au cours du dîner, Magnus fera montre de son art en déclamant un poème à la gloire de Haagen et de son combat contre le loup blanc. Ils seront salués et acclamés par l'assemblée, conquise par le récit du jeune scalde.

Après le repas et au lendemain d'une courte nuit, nos cinq compagnons embarquent sur le navire du capitaine Garosh et font voile vers Abus pour y trouver Magni.
La route maritime vers la Scania est sûre. Profitant d’une nuit de pleine lune, Haagen fera plus ample connaissance avec Garosh et après avoir entendu son histoire commencera à faire confiance à cet individu mystérieux et violent. En effet, une mutinerie a éclaté sur le navire, poussant quelques hommes à attenter à son épouse. Pour les punir, Garosh les a précipités par dessus bord, attachés à des cordes, laissant l’eau « laver » leurs péchés et servir d’appâts pour les divers monstres marins.




Le navire arrive finalement sans problème dans la cité Danoise. L'équipée se met à la recherche de la maison de Magni. Ils sont reçus par un jeune homme d'une quinzaine d'années et par l'épouse du guerrier qu'ils recherchent.
Elle leur dira que Magni est parti il y a plusieurs mois vers une région du nord de la Norvège, armé de sa seule hache, pour y chasser un troll qui dévaste les terres.
Les héros essayent d'en savoir plus sur le hirdmen et repartent finalement sans plus de réponse mais avec la conviction que le départ de Magni pour cette même région où s’était rendue Hella n'est pas une coïncidence.

Le groupe décide de reprendre la mer aux côtés de Garosh et font maintenant voile vers Klepp. La route sur le détroit est plus risquée, de nombreux pirates de Hirsk sévissant dans cette partie de la Ost-mar. Leur navire échappe cependant aux quatre voiles qui tentent de les arraisonner grâce à l'ahabilité de Garosh qui utilise les pouvoirs de son navire et ouvre un passage dans les brumes. Le bateau se retrouve alors sur une mer calme, sans aucune voile à l'horizon, où le ciel est d'un orange particulièrement étrange. Puis le vaisseau repasse les brumes pour déboucher dans l'Ost-mar, à seulement une journée de Klepp.

La fin du voyage se déroulera sans encombres et le groupe ira se présenter au jarl de la ville, essayant au passage de trouver l'adresse de Bjorn.
Le jarl de Klepp leur révélera que la personne recherchée est un receleur qui bénéficie d’une grande influence sur la ville et qu'il est difficile de le rencontrer.
Les héros, après avoir interrogé plusieurs personnes, parviennent à localiser un lieu et constate que, malgré la sinistre réputation de l'individu, personne ne semble chercher activement à arrêter son trafic.
Sigrid tente de négocier une entrée avec un garde qui surveille l'entrepôt. Mais celui-ci niera connaître ce Bjorn et demandera à la noble norvégienne de quitter les lieux.
C'est alors qu'une porte de l'entrepôt s'ouvre et que parmi les hommes en sortant, le groupe reconnaît certains hommes de Garosh et décide d'aller voir le capitaine afin qu'il serve d'intermédiaire avec Bjorn.
Avec l’aide de Garosh, le groupe parvient à avoir une discussion avec Bjorn. Chez ce dernier, ils apprennent que Hella et ses amis se sont réunis il y a quinze ans dans cette même ville de Klepp pour s'y procurer Gramr, l'épée légendaire qui servit à tuer Fafnir, de la main de Sigurd.
Ils apprennent auprès du malfrat que Hella, la seule de l'escouade à être revenue vivante de cette expédition, ne portait plus l'épée lorsqu'elle atteint les rivages du Danemark.
Ils apprennent également que l'inconnu au visage balafré se nomme Signy et qu'il est jarl du domaine situé juste au nord de celui du père de Hella. Les rumeurs qui courent sur ce domaine sont nombreuses et terrifiantes. Trolls, pillards et sacrifices humains seraient légions sur ces terres.

Nos enquêteurs décident alors de suivre la piste qui les mènent à Maere par voie terrestre et donne rendez-vous à Garosh sur les rivages de la ville dans deux mois.
Leur route croisera celles du domaine du père de Sigrid, Erik Algeirsson. Celle-ci en profitera pour lui présenter ses compagnons et prendre des nouvelles du royaume. Il lui apprendra que les assauts suédois ont repris après la trêve hivernale mais lui promet de tenir son royaume intact. Après de courtes mais joyeuses retrouvailles, les cinq compagnons reprendront leur route avec la bénédiction de Erik Algiersson.

Puis c'est au tour de Haagen de rendre visite à son oncle. Ils abordent le douloureux sujet de la disparition de son fils, Igmar Sigrsson, parti aux cotés de Hella. Hagen lui indique la nature de leur voyage et promet à son oncle de découvrir ce qu'il est advenu de Igmar. Ils se séparent sur cette promesse et son oncle y adjoindra celle pour Hagen de rester en vie.

Toujours dirigés vers le Trondelag, nos cinq aventuriers pénètrent dans le Sor-Trondelag et y rencontrent Harald Olavsson, le jarl de ce domaine, qui se révélera être un vieil ami de Hella. Harald confirmera l'existence et la venue de cette expédition sur ces terres, quinze ans plus tôt, sans pouvoir en donner l'objectif. Concernant la situation dans son domaine, il confirma la présence de pillards et d'un troll. Il expliquera que le Trondelag, divisé en trois comtés, est actuellement dirigé par Arbein, père de Hella, Signy, et Gunard, et que chacun de ces dirigeants pratique des sacrifices humains. Harald ajoutera que la croyance populaire prête à ces sacrifices des vertus de conjuration et qu'ainsi le royaume échapperait aux catastrophes telles que les tremblements de terre et les blizzards qui ravagent le Sor-Trondelag. Autre fait notable, sa précédente volva s'est immolée, obligeant le jarl à mettre la nouvelle élue sous étroite protection des gardes.

Nos héros iront la consulter et Valthjona déduira de ses paroles que la raison de leur présence sur ces terres dépassent la simple enquête et que le salut du royaume repose sur leurs épaules.
Ils apprendront également de la bouche de Harald que Signy, à son accession au trône, s'opposait farouchement aux pratiques archaïques de son père et avait interdit l'usage des rites sacrificiels. Puis que quelques années plus tard, il durcit sa politique, reprit cette pratique ancestrale et meurtrière et en a prêché et répandu les préceptes à ses plus proches voisins.
La thulr gautare abordera la question du chasseur de troll scanien Magni. Le jarl leur confira alors que Magni lui avait demandé l'hospitalité avant de reprendre sa quête vers le Tertre des Anciens Rois, lieu antique et réputé maudit situé dans la région de Trollheimen.

Grâce à ce détail, la piste de Magni semble de nouveau accessible et nos cinq compères reprennent la route vers le Tertre maudit après avoir remercié le jarl, qui leur fait promettre à son tour de lui apporter lumières sur ce drame.
Arrivés au Tertre des Anciens Rois, le groupe laisse Hauk pénétrer le premier dans ce tertre inhabituellement façonné. L'éclaireur s'enfonce dans la tombe et constate que c'est l'ensemble de la colline qui a été creusée sous le tertre, faisant de ce lieu une vaste nécropole. Poussé par son instinct, il descend la pente qui mène au cœur de l'édifice. Son exploration le mène dans une salle jonchée d'ossements où se dresse un homme. A la vue de son visage décomposé, Hauk préfère prendre la fuite et avertir ses compagnons. Excités par la venue de l'homme-renard, sortent de sous les ossements d'autres draugr qui entreprennent de poursuivre le fuyard. Hauk rejoint à toutes jambes ses compagnons et les prévient du danger imminent qui les guette. Leur réaction est immédiate et le combat éclate. Alors que Magnus, Hauk et Valthjona font pleuvoir leurs projectiles sur ces infamies, Haagen et Sigrid les chargent.



Malgré la résistance surnaturelle des créatures, elles sont rapidement défaites. Les victorieux Hommes du Nord entreprennent la poursuite de la fouille du caveau. La grande salle où se tenait le premier non-vivant donne sur deux couloirs.

La visite du premier ne les mène qu'à un cul-de-sac au fond duquel ils découvrent une fresque représentant Thor et le serpent cosmique Jormungard. Hauk parvient à y déceler une fente et y insère une lame, actionnant un mécanisme complexe qui fera rouler l'énorme bloc de pierre sur le coté, révélant une petite pièce dans laquelle se trouve un autel en pierre. Sur cet autel gît le squelette d'un colosse, et à ses pieds, les restes écrasés d'un ver, ou dragon. L'endroit semble être la tanière d'une bête sauvage : des restes de viande sont éparpillés sur le sol, une paillasse de fortune occupe un coin de la salle et un trou immense a été creusé dans la roche, laissant un passage vers l'extérieur. Tout laisse présager qu'il sont actuellement dans l'antre du troll.

Nos aventuriers rebroussent chemin et décident d'explorer le deuxième couloir. Celui-ci débouche sur une salle où siège sur un trône décrépi un drogr couronné, entouré par deux de ses semblables. Sans animosité, le drogr invite les cinq nouveaux venus à pénétrer dans la salle où ils avancent, circonspects, prêts à se défendre contre une attaque. Ils remarquent que dans les yeux du roi décharné brille l'étincelle de vie qui fait défaut à ses congénères. D'un signe de la main, le roi envoie ses deux gardes à l'encontre des aventuriers. Le combat est bref et victorieux pour nos héros. Le roi défit alors Sigrid et Haagen. Ce dernier laisse à la demi-dorkalfar l'honneur d'engager ce duel.
Le combat est épique, la noble norvégienne est blessée mais fait preuve de capacités martiales exceptionnelles et parvient à défaire le roi maudit. Celui-ci acceptera de rendre un dernier souffle avec un regard plein de gratitude.



A peine remis de leurs émotions, les cinq scandinaves perçoivent des bruits provenant du premier couloir et Hauk part de nouveau en éclaireur afin de déterminer l'origine de ces bruits. Il ne tarde pas à tomber sur un colosse hideux. Il opte pour un repli stratégique et repart discrètement pour avertir ses compagnons que le troll est revenu à sa tanière. Haagen, sentant bouillir en lui le sang de son ancêtre Kjari, empoigne sa hache et part aux côtés de ses camarades affronter la créature.
Celle-ci, surpris de trouver quelqu'un dans son repaire, saisit un rocher afin de les écraser. En voyant le troll de plus près, Valthjona perçoit alors des similitudes entre le squelette allongé sur l'autel et ce " troll " qui se dresse devant eux. C'est alors que Hauk, frappé par un éclair de lucidité, crie à l'attention du " troll " le nom de Hella. Ce seul nom suffit à éviter l'attaque, le " troll " change alors de comportement, laisse choir la pierre et prête alors attention aux intrus.

Bien que la moitié de son visage ait été gravement endommagé, le privant de parole, nos cinq compagnons parviennent à comprendre l'histoire qu'il se met à leur raconter. A grand renfort de gestes, il leur révèle qu'il est en réalité Stir, l'un des deux demi-jötun partis avec Hella dans ces mêmes montagnes quinze ans plus tôt, et que l'immense squelette qui gît sur l'autel est Stig, son frère mort au combat. De ce combat, nul à part lui n'est revenu.
Après la mort de son frère et les atroces mutilations qu'il avait subit pendant la bataille, il a plongé dans la folie et son corps meurtri a cherché les dernières forces qu'il lui restait pour offrir à son frère une sépulture décente. Ce tertre, déjà maudit par la présence du corps du dragon, lui a permis d'offrir à son frère un tombeau d'où nul le tirerait. La douleur et la folie le poussèrent alors à vivre de vandalisme et de rapines pour subvenir à son existence, terrorisant les villageois qui ne virent en lui qu'un monstre venu les dévorer.
Ils comprendront également que cette escouade n'en était pas à son premier combat. Le squelette de dragon qui gisait sur l'autel y avait été placé des années plus tôt par ceux qui avaient réussi à le défaire. Stir parvient à expliquer qu'un dragon avait prit l'apparence du père de Signy, remontant sur son trône pour y faire régner la terreur. La supercherie avait été découverte et le ver occis, entraînant avec lui dans la mort nombreux serviteurs. Juste avant de mourir, il avait reprit l'apparence primordiale des dragons et tout ce qu'il restait de lui était ce squelette reptilien qu'on avait placé dans ce tertre.

Stir leur apprend également que d'autres vers ont volé la place des actuels jarls du Trondelag et que le valeureux Signy n'est plus depuis longtemps. Le dernier combat qui eu raison de leur groupe fut contre le Seigneur Dragon qui dirigeait tous les autres. Stir confirme alors que Magni lui a rendu visite et assure qu'il est parti combattre ce Seigneur maléfique.
Le groupe propose alors au demi-jötun de se joindre à eux pour prendre sa revanche et ils retournent tous auprès de Harald.

Une fois de retour dans la capitale du Sor-Trondelag, ils révèlent au jarl la nature des ennemis qui les menacent. Ils pensent infiltrer la ville de Harbein et défaire le ver le plus discrètement possible, afin d'éviter que les autres dragons aient vent trop vite de leur attaque.
C'est prudents, mais déterminés, que nos héros entreprennent leur nouveau voyage.

Une fois dans la ville, ils constatent que le village entier a été réuni sur la grand place pour assister à l'exécution imminente de Magni Gormsson et d'un individu, apparemment sans nom, dont le corps est entièrement couvert d'étranges symboles.


Dernière édition par Kombusha le Mer 15 Aoû - 3:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze butch
Bourrin du dimanche
Bourrin du dimanche
avatar

Messages : 569
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Soudron p'têt Liége

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue (3)   Mar 14 Aoû - 20:34

Heu un dragon vous dites.............hooooo la jolie piscine....
Non mais allons pourfendre cette engeance maléfique qui sème corruption et désolation je combattrai à vos côtés si vous l'acceptez ... psssss quelqu'un a la clef de ses chaînes ?

En passant qui a écrit les résumés ?


La suite la suite la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue (3)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne Yggdrasill : prologue (3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Yggdrasill : prologue (4)
» Campagne Yggdrasill : prologue
» Campagne Yggdrasill : prologue (3)
» Campagne Yggdrasill : prologue (2)
» Yggdrasill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Historique - Fantastique & Uchronie :: Yggdrasill-
Sauter vers: