TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne Yggdrasill : prologue (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2722
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : REIMS Cité des Sacres, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Campagne Yggdrasill : prologue (4)   Lun 23 Juil - 0:23

"A l'ombre du grand frêne" (suite)


Dernière édition par magnamagister le Mar 6 Nov - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kombusha
Homme le plus classe du monde
Homme le plus classe du monde
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 30
Localisation : Ca dépend où je suis

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue (4)   Sam 22 Sep - 4:50


L’exécution est annoncée. Alors qu’un villageois a, apparemment, arrêté d’applaudir trop tôt, il est pointé du doigt par le jarl Harbein, puis aussitôt saisi par deux hirdmens qui l’emmènent sur l’estrade pour y être exécuté. Nos héros assistent écœurés et stupéfaits à l’horrible sacrifice que subit le villageois, d’abord dépecé et énervé pour être ensuite brulé vif à la graisse. Le corps de la pauvre victime fini par tomber sur le sol, entièrement calciné.
Puis vient le tour de Magni. Alors qu’il se dirige vers son bourreau, un rocher, visiblement lancé par Stir, traverse la place du village et vient s’écraser sur un des soldats qui gardent Magni et l’individu tatoué. C’est alors que des soldats du village tendent des armes aux deux prisonniers et commencent à les aider pour prendre la fuite. Le chaos généré par l’attaque du « troll » leur permet de quitter l’endroit sans trop de mal. Nos aventuriers profitent de la diversion pour repartir discrètement, et s’enfoncent à leur tour dans la forêt, sans que personne n’ai pu remarquer leur passage.
Après avoir déambulé dans la nature, Hauk parvient à retrouver la trace des fuyards. Stir prend dans ses bras son vieil ami et ce dernier peut alors révéler le secret qui gangrène le Trongelag depuis tant d’années. Le vieux guerrier scanien est affaibli, il a maigri et semble dans un profond état de lassitude. L’autre, ne connait apparemment pas son nom, mais semble décidé à suivre Magni qui a reconnu les inscriptions sur sa peau. Elles seraient semblables à celles gravées dans les murs du tertre. Les plus érudits du groupe reconnaitrons la du futhark, sans pour autant pouvoir en donner la signification. L’homme s’attribue un nom temporaire, Volstag, et décide de rejoindre les aventuriers pour occire la créature qui menace ces terres. En effet, Magni confirme les doutes des héros et leur raconte toute l’histoire, dans un langage plus clair que son ami Stir :
Il y vingt ans de cela, Signy s’est rendu compte que son père n’était plus, et qu’à sa place, un ver, transformé pour avoir les traits du jarl, sévissait et étendait son influence. Il demanda de l’aide à Hela qui rassembla les meilleurs guerriers qu’elle connaissait. Le groupe parvint à vaincre la créature.



Signy et Hela mirent le corps dans le tertre, à l’abri de tous regards, ne sachant pas encore l’effet néfaste que les ossements auraient sur ce lieu, déjà particulier. Signy reprit le contrôle jusqu’au jour, il y a quinze ans, où il vient lui-même annoncer à Hela que Harbein, le père de cette dernière, était un ver. Le groupe se reforma, excepté Magni à qui son instinct de père empêcha de reprendre les armes, pour vaincre cette nouvelle menace. La victoire fût leur, mais la présence de ce nouvel usurpateur ne faisait que confirmer leurs doutes ; là-haut, sur le pic, se trouvait la demeure d’un Seigneur Dragon qui envoyait ses enfants prendre le pouvoir sur les hommes. L’équipée entreprit l’ascension et, sur un petit plateau enneigé, une embuscade lancée par le Seigneur en personne les força à combattre.
Le combat aurait pu être tout autre si Signy n’avait pas révélé son vrai visage. Il était un ver, il avait sacrifié l’un des siens pour offrir à son seigneur la possibilité d’éliminer cette menace.
Le combat fut terrible, tous moururent sauf Stir qui traina le corps de son frère Stig jusqu’au tertre. Il fût lui-même grièvement blessé et devint au fil des ans le fameux troll, rongé par la colère et accablé par la tristesse.
Magni termine là le récit funeste de cette bataille. Rien n’est sûr concernant la suite des évènements car il ne connait ces informations que grâce au récit qu’il en aura eu de Stir.
Les soldats renégats, quant à eux, révèlent qu’un convoi vient régulièrement de la montagne pour y emporter certains prisonniers. Ce convoi est supposé repasser dans quelques jours. Haagen prend les deux soldats avec lui et retourne voir Harald pour lever une armée et détruire les trois faux jarl.
Le reste du groupe décide de passer à l’action et opte, après une houleuse discussion, pour l’infiltration afin de tuer les vers en évitant l’attaque frontale.
Sigrid, Hauk, Valthjona, Magnus et Volstag, déguisé et rasé pour l’occasion, partent pour le village. Magni et Stir restant cachés pendant la guérison de ce premier.
Ils pénètrent dans la ville et sont vite encadrés par la milice. Ils sont ensuite conduits jusqu’à la maison longue. L’ambiance est tendue et nos héros doutent de leur tactique. Ils sont présentés au jarl Harbein accompagné de son ami le jarl Signy. Harbein se montre sûr de lui mais respecte les lois de l’hospitalité.



Nos héros sont invités le soir même à un banquet et ont leur après-midi pour se remettre de leur voyage. Tous resteront cloitrés dans leur chambre en attendant le soir.
Une fois l’heure du repas arrivée, nos infiltrés vont rejoindre la grande salle. Tous sont invités à la table du jarl, où ils ont la chance de manger avec Harbein et Signy. Le reste des tables de la salle sont occupées par les habitants du village qui participent à ce semblant de banquet.
Pendant le repas, Harbein se montre curieux de la présence de ses hôtes, qui avouent être ici pour l’appât du gain que vaudrait la mort du troll. Signy restera silencieux pendant le repas. Puis un plat arrive, les plus avisés reconnaitrons un ours rôti, et comprendront qu’au-delà de l’aspect nécessaire de se nourrir, ce plat est une insulte envers Thor. Personne n’ose manger la viande de peur de s’attirer les foudres du dieu guerrier. Personne, sauf Hauk, qui, n’ayant pas entendu les avertissements de ses amis, goûte la viande. Les héros ne s’éterniseront pas. Ils prennent congé en prétextant que leur chasse commencera le lendemain à l’aube. En réalité, tous redoutent d’avoir pénétré dans la tanière du loup. Ils décident donc de dormir dans la même chambre.
Après cette courageuse nuit, nos héros s’empressent de quitter les lieux. Ils apprennent que Signy a quitté les lieux pour rejoindre son domaine au nord, compromettant leur stratégie qui consistait à intercepter le jarl sur la route de son domaine. Ce n’est qu’un contre temps car Hauk parvient à la nuit tombée, et malgré un détour en forêt, à rattraper le groupe de Signy. Une fois à proximité du campement du faux jarl, Hauk part en éclaireur pour compter les effectifs. Le camp ne comporte que le jarl, deux cavaliers et six hirdmens à pied. Magnus décide d’envouter les soldats qui sombrent dans le sommeil. Signy, voyant qu’il est tombé dans un piège, se transforme immédiatement en dragon. Volstag et Sigrid lui assènent des coups violents en essayant d’éviter ses attaques pendant que Hauk et Valthjona font pleuvoir leurs flèches sur le ver. Magnus, lui, reste en spectateur et s’assure que les humains ne se réveillent pas. Volstag est presque tué sur un toucher mortel effectué par le dragon. C’est finalement Sigrid qui portera le coup de grâce. Le ver s’écroule et les soldats se réveillent. Une fois sûrs de leur victoire, on brulera la dépouille du dragon pour purifier les lieux.
Les hirdmens sont stupéfaits mais décident, devant une telle révélation, de rejoindre les héros. Les deux cavaliers semblaient être au courant de la nature de leur seigneur, mais offrent leur aide pour vaincre Harbein en échange de la clémence des héros.
Sigrid accepte et le groupe retourne vers le village de Harbein, passant prendre au passage Magni et Stir. Leur plan est simple. Les deux cavaliers feront croire qu’ils apportent un prisonnier en cadeau à Harbein de la part de Signy. Ce prisonnier sera Magnus qui sera prêt à endormir les sentinelles.
Le plan est un succès et la petite escouade avance discrètement dans la ville, évitant les patrouilles et endormant celles qu’ils rencontrent. Seul un tir malheureux de Stir au bloc de pierre causera une victime. Les héros pénètrent dans la maison longue. Gardes et serviteurs s’écartent ou en profitent pour rejoindre ce mouvement d’insurrection providentiel. Ils rentrent ensuite dans la chambre d’Harbein qui, comme son comparse, se transforme sur le champ.
Le dragon cause de nombreuses blessures à ses assaillants grâce à son souffle glacial. Hauk et Sigrid restent courageusement dans le souffle pour pouvoir attaquer la bête. Magnus décide de rester hors de portée alors que Valthjona se bat pour éviter le vent gelé. Volstag se montre particulièrement agile, esquivant et attaquant sans cesse, mais c’est encore une fois Sigrid qui achèvera la bête. Le deuxième des faux jarl est mort. Le village est libéré.



Le ver est encore une fois brulé, pour que sa dépouille ne souille pas le lieu. Le lendemain matin verra le retour de Haagen, accompagné d’Harald et son armée.
Nos héros ont maintenant un nouvel objectif : défaire le seigneur dragon pour que cette région soit à jamais libérée de son emprise néfaste. Harald et ses hommes partent détruire le dernier faux jarl et les campements de brigands de la région, brigands à la solde des jarls locaux et qui avaient pour rôle d’approvisionner le jarl en individus à sacrifier.
La nuit précédant l’excursion, au sommet de la montagne, nos héros remarquent que le pic qui se dresse au loin semble entouré d’un blizzard qui ne cesse de grandir…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Campagne Yggdrasill : prologue (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Yggdrasill : prologue (4)
» Campagne Yggdrasill : prologue
» Campagne Yggdrasill : prologue (3)
» Campagne Yggdrasill : prologue (2)
» Yggdrasill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Historique - Fantastique & Uchronie :: Yggdrasill-
Sauter vers: