TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne Yggdrasill : prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Campagne Yggdrasill : prologue   Jeu 31 Mai - 21:02

Ainsi commença notre légende ...


"Premières Armes"


Dernière édition par magnamagister le Mar 6 Nov - 13:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kombusha
Homme le plus classe du monde
Homme le plus classe du monde
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 31
Localisation : Ca dépend où je suis

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   Ven 8 Juin - 19:08

Haagen Hrolffsson (R-no), fils du jarl Hrolf Knudsson, futur jarl de Rohald.
Hauk Jörgensson (Skippy), forestier du domaine de Rohald.
Magnus Magnusson (Alex), jeune scalde danois.
Sigrid Eiriksdöttir (Hélo), noble norvégienne et « Enfant des Brumes ».
Valthjona Styrsdöttir (Elo), thülr d’origine gautare.

Notre saga commence à Rohald, village de l’île de Fynn, sur les terres du Roi D’Odense Hord Beinirsson, dans la maison longue du jarl Hrolf Knudsson.

La soirée est dédiée à son fils Haagen, qui a le jour même été reconnu par le Thing comme héritier au titre de jarl du clan Kjari. L’ambiance est donc à la fête, et les tensions inhérentes à la politique sont mises de côté pour ce grand évènement.
Soudain la völva brise les festivités alors qu’elle entre en transe divinatoire. Le silence se fait et tout le monde a les yeux rivés sur elle. Elle annonce l’arrivée de « l’Enfant des Brumes ».
Magnus Magnusson, scalde danois installé à Rohald pour passer l’hiver reconnait dans cette prédiction une légende norvégienne, celle d’une créature demi-divine qui protégerait les frontières de la Norvège grâce à de puissants pouvoirs. Cette pensée est confirmée par Sigr, le cousin de Hrolf, qui l’a déjà vu combattre. Alors qu’il vante ses exploits, il est interrompu par l’apparition d’une personne dans l’encadrement de la porte. Elle se présente sous le nom de Sigrid Eiriksdöttir et affirme être « l’Enfant des Brumes ».
Les invités reconnaissent en elle une ascendance surnaturelle, son physique et son aura laissent deviner ce qu’elle est, une demi-dökkalfar. Magnus en profite pour déclamer un pamphlet narrant le sombre destin des elfes noirs dans le but d’effrayer l’assemblée.
Sigrid prend place aux côtés de Haagen, près du jarl, en tant qu’invitée de marque. Elle lui confie que le destin lui a intimé l’ordre de le protéger. Le reste de la soirée se passera sans incident.

Dès l’aube, après une courte nuit, une partie de chasse a été programmée, afin de chasser le gibier qui sera servi le soir même à l’occasion du Jöl, la fête annuelle qui fera revenir le printemps.
Les équipes sont formées après tirage au sort. Haagen, bien décidé à prouver qu’il ne sera pas jarl sans l’avoir mérité, se retrouve accompagné de Sigrid Eiriksdöttir, la demi-dökkalfar, qui semble prendre très au sérieux la mission dont le destin l’a investie, de Hauk Jorgensson, un forestier du domaine, très discret et tout à fait dans son élément en milieu naturel, de Magnus Magnusson, volontaire pour suivre le jeune jarl afin de narrer ses futurs exploits et de Valthjona Styrsdöttir, la thulr du clan, assez réservée et au regard inquiétant, mais reconnue pour ses dons en médecine et son savoir. Au moment de partir, elle aura une vision inquiétante mais peu précise sur l’avenir du clan.

Une fois sur place, notre équipée se sépare du gros des troupes et longe la forêt à la recherche d’une proie. Hauk repère sans mal les traces d’un daim que nos chasseurs s’empressent de pister. Ils doivent rapidement mettre pied à terre, la végétation se faisant de plus en plus dense.
Le forestier constate alors qu’ils ont perdu la piste du daim mais remarque des traces humaines.
Soudain, le scalde s’aperçoit des particularités physiques plus qu’étranges de leur guide et en averti le jarl. Afin d’éviter toute discorde, Hauk révèlera ses oreilles et ses yeux de renard, confirmant son ascendance mystique.
Haagen, oubliant vite cette révélation, se concentre sur la piste fraichement trouvées. Elle les mènera à une cuvette naturelle dans laquelle trois hommes ont établis un campement.
Le jeune noble invite les individus à décliner leur identité et la raison de leur campement sur les terres du jarl. À peine se montre-t-il que les trois guerriers se ruent sur lui en hurlant. Le jarl et sa protectrice font face aux trois hirdmens, couverts par le scalde et le forestier, dissimulés dans la forêt, tandis que la Thulr, restée en retrait, vise les belligérants avec son arc.
Sigrid empale son adversaire, tandis qu’Haagen fait face aux deux autres opposants. Il blesse grièvement ses adversaires mais ceux-ci parviennent à lui infliger de sérieuses blessures. Valthjona abat l’un des adversaires d’une flèche très bien placée alors que Sigrid achève le dernier, déjà sévèrement blessé aux genoux par les cailloux lancés avec brio par le scalde.

Le combat s’achève et notre équipe commence à fouiller le campement. Ils y trouvent du matériel de rituel magique, des bijoux semblant être le paiement des mercenaires, ainsi que trois chevaux et quatre paires de fonte. Suspectant un sorcier d’être en route pour Rohald, nos héros repartent avec les chevaux et les corps des mercenaires.

Une fois rentré, Haagen prévient le chef des hirdmens qu’un individu suspect, un mage, souhaite nuire au clan. La présence de nombreux étrangers pour le Jöl rendra la localisation de cet individu difficile. Notre troupe se rend ensuite aux écuries, où ils repèrent un cheval portant le même harnachement que ceux des trois mercenaires affrontés plus tôt dans journée. Les garçons d’écurie sont malheureusement incapables de décrire le propriétaire. Le groupe se sépare pour couvrir le plus de terrain possible afin de repérer le sorcier, pendant que Hauk se dissimule dans l’écurie.
Valthjona décide, après avoir officié les funérailles des trois mercenaires, d’aller consulter la völva au sujet des objets de rituel trouvés au campement. La sage est formelle, il s’agit de composants nécessaire pour lancer une malédiction.
Haagen, Sigrid et Magnus, occupe leur après-midi à trouver la trace du sorcier. Après avoir fouillé et examiné la maison des hôtes et la salle de banquet de la maison longue, ils ne trouvent rien d’autre que les vieilles runes gravées depuis de nombreuses années pour protéger les repas de la tablée.
Leurs soupçons se tournent finalement vers les invités à la table du jarl, plus à même de porter atteinte au clan.
Haagen va donc s’entretenir avec son père au sujet de Thangbrand Dorisson, lieutenant de Frodi, le roi usurpateur du Danemark. Son père lui confie alors le double jeu de Thangbrand et son rôle capital dans la résistance contre Frodi, en effet, si aucune guerre n’oppose Frodi à d’autres seigneurs danois, nombre d’entre eux ont fait en sorte de ne pas prêter serment à ce nouveau souverain.

La journée apportera son lot de fausses pistes et de recherches infructueuses. Les héros se résignent donc et attendent la fête du soir, laissant l’individu rôder dans les murs.
La fin d’après-midi sera marquée par le retour de Gudrid, la fille de Hrolf, ainsi que de son mari, Hjerolf, futur jarl d’un clan allié. La magnifique jeune femme revient vivre au Danemark, enceinte, après plusieurs années dans le Finland.
Après de chaleureuses retrouvailles, le coucher de soleil annonce le début de Jöl et c’est Haagen qui a l’honneur de présider le Blot, sous les conseils avisés de Magnus.
Une fois tout le monde réunit dans la maison longue, la soirée commence par le serment de ses vassaux et de ses soldats à Hrolf Knudsson. Puis c’est aux scaldes de rendre hommage aux dieux. Starkadh, un demi-jötun et le scalde le plus réputé de toute la Scandia, se révèle et demande l’autorisation d’entamer un récit. Le jarl, bien que surpris d’avoir un tel hôte dans sa demeure, accepte la proposition. S’en suit un récit puissant et profond sur le Ragnarokr, provoquant le mutisme et le recueillement de l’assemblée. Brisant ce long silence, le jarl lève sa corne et annonce le début des festivités. Starkadh prendra place à la table du jarl sans révéler les raisons de sa présence à Rohald.

Puis c’est au tour de Magnus de captiver l’assemblée avec le récit du combat de la matinée. Certains convives seront conquis alors que d’autres, dont un hirdmen du clan, remettront en cause la véracité de ces propos. Haagen répondra à cette provocation amicale par un défi, qu’il remportera brillamment, affirmant ainsi son rang.
Enfin, alors que la liesse est au rendez-vous, un scalde suédois du nom de Throrgen Dormalsson fera l’éloge de Frodi et de son ascension meurtrière et fratricide. En effet, la situation politique danoise reste complexe et cet edda est ressenti comme un incident diplomatique. Hrolf Knudsson n’a pas encore prêté serment à Frodi, mais il sait qu’il ne peut ouvertement critiquer le roi sans risquer une guerre avec celui-ci. Les seigneurs dissidents resteront calmes et l’incident sera vite noyé par l’hydromel.
Hauk restera sobre et à la recherche d’un suspect, mais ne découvrira rien d’anormal, exceptés quelques rabat-joie dans la suite de Hjerolf Tryggersson auxquels il ne prêtera pas attention.
La soirée finira sans heurt, les plus braves finalement vaincus par l’alcool et la fatigue, exceptions faites de Sigr Gunarsson et de Magnus qui passeront le reste de la nuit avec des servantes peu farouches. Dehors le blizzard hurle et les esprits veillent.

A l’aube la maisonnée est réveillée par les râles de douleur du jarl. Tout le monde, sauf Magnus encore dans le lit de la servante, se précipite au chevet du jarl. Gudrid se rendra également dans la chambre de son père mais retournera rapidement se coucher, se sentant exténuée.
Valthjona examine le seigneur et comprend rapidement qu’il ne souffre que d’une indigestion. Elle le soigne en invoquant le pouvoir du Sejdr. Après cette nouvelle fausse alerte, Haagen dépité, retourne à sa couche.
Hauk, lui, retournera se dissimuler près de l’écurie, bravant la neige et le froid. Il voit finalement ses efforts récompensés alors qu’il repère un cavalier encapuchonné quittant discrètement le village. L’individu est sommé par les gardes de s’arrêter, mais tente de fuir. Hauk n’a d’autre choix que de le stopper d’une flèche, qui, magistralement tirée, fait tomber le cavalier. L’homme se relève et menace l’archer de le maudire. Le demi-Huldr prend peur devant de telles menaces mais préfère neutraliser le sorcier, déjà grièvement blessé par sa flèche. Le thulr renégat se rend, voyant que son bluff ne prend pas. Il dévoile qu’il s’est infiltré parmi les servants pour maudire Gudrid afin qu’elle meure avec son enfant à naitre. Il donne une description précise du commanditaire dont il ne connait que le visage.
Haagen, malgré ces révélations reste calme et fait emprisonner le Thulr puis va prévenir son père de la situation. Ce dernier se rend alors dans la chambre de sa fille. Hjerolf est déjà à son chevet mais Gudrid semble très malade. Hrolf Knudsson explique que le responsable du complot est le frère de son gendre, Stigandi Tryggersson, qui semble introuvable depuis la soirée de la veille. Le jarl demande à son fils de retrouver ce félon, Hjerolf ajoute qu’il le souhaite vivant.

On rapporte à Haagen que Stigandi et cinq hommes ont été vus sortant du village et s’enfonçant dans le blizzard. La traque commence. Le jeune jarl, connaissant parfaitement les reliefs de son pays, parvient à rattraper les fuyards. Les cinq hirdmens font alors front aux poursuivants afin de laisser suffisamment de temps à leur seigneur pour s’échapper.
Alors que nos héros se retrouvent face à ces adversaires, Haagen et Valthjona parviennent à passer le barrage et poursuivent le couard.

Le jeune jarl parvient tant bien que mal à rattraper son ennemi, aidé par une flèche bien placée par Valthjona, qui fait tomber Stigandi de son destrier. Épaulée par les encouragements de Magnus, Sigrid défait aisément ses opposants pendant que Hauk neutralise un cavalier grâce à son astuce et sa malice. .
Les soldats capitulent et sont amenés avec Stigandi, prisonnier de Haagen, devant Hjerolf. Le noble danois résiste à l’envie de tuer son jeune frère et préfère le bannir définitivement du Danemark avec tous ses hommes.

La sentence est lourde mais renforcent les liens entre Hrolf et Hjerolf. Stigandi avait des accointances avec Frodi et voulait récupérer le titre de jarl de son frère en l’obligeant à retourner au Finland. Heureusement les deux clans ont été sauvés par la sagesse et la force de jeunes gens, touchés par le destin.

Nos jeunes légendes finissent là le premier chapitre de leur Saga.

Sköll !!


Dernière édition par Kombusha le Mar 19 Juin - 23:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ze butch
Bourrin du dimanche
Bourrin du dimanche
avatar

Messages : 570
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Soudron p'têt Liége

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   Ven 8 Juin - 21:25

hé bien Gnutt !


Pour un prologue ça semblait épique. Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kombusha
Homme le plus classe du monde
Homme le plus classe du monde
avatar

Messages : 164
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 31
Localisation : Ca dépend où je suis

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   Ven 8 Juin - 22:38

J'avoue avoir été très heureux de masteriser cette table et attend avec impatience de reprendre ce rôle. En espérant que ma liesse soit partagée . Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2868
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   Ven 8 Juin - 22:43

Elle l'est. Et puis j'adore jouer le Skalde pénible, ça me va comme un gant ! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R-no
Génie du Mal très discret ...
Génie du Mal très discret ...
avatar

Messages : 102
Date d'inscription : 23/11/2010
Age : 33
Localisation : Châlons en Champagne

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   Sam 9 Juin - 1:48

Ça change du Pilote pénible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
belial83
Elle couche avec le MJ !
Elle couche avec le MJ !
avatar

Messages : 571
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 34

MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   Sam 9 Juin - 14:24

J'ai beaucoup aimé aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Campagne Yggdrasill : prologue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne Yggdrasill : prologue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Yggdrasill : prologue (4)
» Campagne Yggdrasill : prologue
» Campagne Yggdrasill : prologue (3)
» Campagne Yggdrasill : prologue (2)
» Yggdrasill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Historique - Fantastique & Uchronie :: Yggdrasill-
Sauter vers: