TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second Empty
MessageSujet: Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second   Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second Icon_minitimeDim 9 Sep - 12:56

"Le Rocher de la Folie" (Iwa Kyooki)
Revenir en haut Aller en bas
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second Empty
MessageSujet: Re: Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second   Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second Icon_minitimeMer 6 Mar - 17:18

Kyunden Seppun - Mois du Coq 1139

Les préparatifs pour l'ouverture de la Cour d'Hiver sont à leur comble au sein de la demeure de l'Impératrice Seppun II. Nos samouraïs, désormais yorikis au service de Kitsuki Chikusa-sama, découvrent pour certains la vie de cour et sa faune exotique et dangereuse, au plus proche de la Fille du Ciel, de ses protecteurs, et de ses flagorneurs ... Akodo-san a retrouvé son lot de tâches administratives ingrates, Shosuro-san fait montre de ses talents de comédiens devant les kuge aussi impitoyables que hypocrites, le Vénérable Isawa-san se plonge dans les textes théologiques de l'impressionnante bibliothèque du kyunden, et Mirumoto-san parfait son art du sabre.
Au 9ème jour du mois du coq nos yorikis sont sortis de leur routine par leur magistrat, qui les réunit pour leur faire part d'une affaire d'importance, pour laquelle il requiert leur assistance. La Championne d’Émeraude a en effet sollicité l'intervention exclusive de Kitsuki-sama et la prompte résolution de l'enquête. L'affaire dont il est question est celle du sergent d'une garnison aux confins de l'Empire, Matsu Ikemoto, qui est décédé dans d'étranges circonstances. Il était à la tête d'une vingtaine de samouraïs, issus des clans de la Ki-rin, du Lion, du Scorpion, et de la Grue, en charge de la protection d'une île des plus inhospitalières, "le Dos d’Écume", un rocher battu par les vents et les flots au large des terres les plus septentrionales  du Clan du Phénix, au nord de Rokugan. En plus d'être une étape avant les terres gaijin (pour ceux qui sont autorisés à commercer avec les étrangers), l'île compte un phare, et un sanctuaire de Jurojin, inhabité depuis 3 ans. En effet la communauté de moines a disparu une nuit de tempête et n'a jamais été remplacée, et depuis 7 samouraïs ont eux aussi disparu sans laisser de traces. Matsu-san, la huitième victime, a ceci de différent que son corps a été retrouvé, fracassé sur un écueil plusieurs dizaines de mètres en contrebas du phare qu'il a vraisemblablement éteint, ce qui a provoqué le naufrage d'un navire du clan de la Ki-rin ...
Nos samouraïs plient donc bagage et partent le lendemain matin pour Otosan-Uchi, où ils passeront la nuit chez un gouverneur du clan du Dragon ami de Kitsuki-sama. Le jour suivant ils prendront le bateau pour le Dos d’Écume, un sampan léger et maniable avec à sa barre Hyobe, un samouraï plutôt taciturne du clan de la Tortue, seul clan autorisé avec la Ki-rin à prendre la route du nord et à accoster sur le rocher. Pour seuls passagers, en dehors des vivres qu'ils transportent, ils côtoieront quatre samouraïs tout aussi discret et peu loquace du clan de la Ki-rin, de l'école Moto ...  
Il leur faudra cinq jours de voyage, sur une mer de plus en plus démontée, pour arriver heureusement sains et saufs sur l'île, ce grâce au grand talent et à l'expérience des voies maritimes de Hyobe. Une fois sur place le magistrat ne perd pas une seconde et une fois conduit au fort il remet une lettre à l'un des samouraïs du clan de la Grue, Daidoji-san, pour lui signifier qu'il est officiellement nommé sergent par la volonté de la Championne d’Émeraude.
Après avoir visité leurs quartiers et déposé leurs effets, le magistrat et ses yorikis se réunissent dans les quartiers du sergent, insistant sur la présence des quatre caporaux issus de chacun des clans représentés. Les yorikis pourront poser toutes les questions qui leur semblent pertinentes pendant que Kitsuki-sama observera les moindres détails corporels de ses interlocuteurs ... Ils auront confirmation que les disparitions ont toutes eu lieu les soirs de tempête, et peuvent s'expliquer par le caractère dangereux des patrouilles entre le fort et le phare (dont le foyer doit être maintenu à tout prix).
Les samouraïs décident de commencer leur enquête le soir même, et se rendent ainsi au phare malgré le grain, deux samouraïs Moto (de ceux qui viennent d'arriver sur l'île) étant de quart cette nuit là.
Tandis que Isawa-san s'installe auprès du brasero du phare pour y communier avec les esprits. Des kamis de l'eau il apprendra qu'ils sont rendus agressifs par un puissant kansen, un esprit légendaire qui a donc été perverti par une entité pour l'instant impossible à identifier ... Des esprits du feu, en particulier celui du brasero, il apprendra en plus que les moines ont été emporté par l'esprit de l'eau perverti, tout comme les samouraïs, et qu'il fait tout pour tenter de l'éteindre, de le détruire. Cet esprit s'apparenterait donc selon le Vénérable à un esprit du Chikushudo, peut-être Unagi, l'Anguille, mais celui qui semble le contrôler reste mystérieux ...
Pendant ce temps Shosuro-san et Mirumoto-san patrouillent autour du phare. Le comédien finira par remarquer une forme humaine, féminine, enceinte, les cheveux en bataille et trempés collés sur son visage, qui semble l'inviter à la suivre sur un petit chemin très escarpé, pour ne pas dire à flanc de falaise, qui semble conduire à un réseau de cavernes creusé sous le rocher, et sûrement complètement inondé à l'heure actuelle au vu du temps calamiteux.
Le Scorpion se lance pourtant à sa poursuite ! Et la duelliste ne peut s'empêcher de lui emboîter le pas ... Le comédien manque d'ailleurs de faire une chute mortelle, mais il sera sauvé par la Dragon. Pas échaudé, il continuera la descente vers les cavernes, et y entrera sans hésiter. Il devra sauter d'écueil en écueil pour suivre la jeune fille, manquant d'être emporté par le ressac. La Dragon, elle, chutera et s'écrasera sur les rochers affleurants, manquant de perdre conscience sous le choc. Son salut ne viendra que du Lion, Akodo-san, qui est descendu à leur suite voyant que ses compagnons prenaient des risques inconsidérés. Shosuro-san arrivera sur un grand rocher plat, ou la jeune fille l'attend avec un sourire narquois. Une vague déferle alors et amène trois cadavres de samouraïs, qui s'animent, dégoulinant d'eau croupie, et passent à l'attaque ! Shosuro choisit d'abord d'échapper aux assaillants en plongeant dans l'eau, manquant de s'écraser sur des écueils. Il est emporté et se raccroche à un rocher salutaire. Il tentera de revenir sur l'écueil où se tient toujours la jeune fille, mais, attaqué par deux samouraïs cadavériques, chutera à nouveau dans l'eau après avoir subi un violent coup. Il disparaîtra dans les flots ...
Akodo-san, ayant déjà la Dragon blessée sur son dos, ne pourra rien faire pour le Scorpion ... Il quittera au plus vite la caverne, manquant de se faire écraser par une colonne d'eau à tête d'anguille !
De retour au phare, le Vénérable leur fera part de ses découvertes tout en soignant la Dragon par l’acupuncture. Ils auront la grande surprise de voir Shosuro-san surgir, rampant péniblement sur le chemin ! Akodo-san ira à sa rencontre, accompagné d'un samouraï Moto. Ne semblant présenter aucun danger, le Scorpion sera porté dans le phare pour y être soigné à son tour.
Le lendemain matin les samouraïs, aidés par les Moto, retourneront au fort pour faire leur rapport à leur magistrat. Shosuro-san et Mirumoto-san accepteront le repos que leur impose Kitsuki-sama. Mais Isawa-san ne veut pas pas perdre de temps et souhaite aller au plus vite au sanctuaire de Jurojin pour trouver des réponses dans les archives des moines. Il sera accompagné par Akodo-san.
Il apprendront de la part du sergent Daidoji-san juste avant leur départ, que les huit samouraïs ne sont pas les seules personnes à avoir disparu. Une servante, Naho, a également disparu il y a 3 ans. Elle était enceinte du précédent sergent Akodo-san, qui n'était autre que le père de Matsu Ikemoto ...
Se rendant au sanctuaire, le Vénérable procédera à des rituels et fera des offrandes, assisté par Akodo-san. Mais au moment où Isawa-san sonne la cloche, la jeune fille, Naho, apparaît, et une colonne d'eau à tête d'anguille sortie du bassin d'ablution se prépare à attaquer ! N'écoutant que son courage, et bien que sans armes (il leur a fallu laisser leur daisho au pied de la Tori), Akodo-san attaque la jeune fille à mains nues tandis que le Vénérable invoque un puissant esprit de feu à qui il fait prendre la forme d'un filet (selon la légende de Waotaka le chasseur d'esprit). L'Anguille est prise au piège et le Lion parvient à vaincre Naho ... Il lui semble avoir vu les traits de son visage se déformer et changer, et une ombre portée humanoïde s'enfuir ... L'esprit redevient une flaque d'eau croupie.
Le vénérable procédera dans les jours à suivre à tous les rituels visant à chasser la souillure du lieu afin de le sacraliser à nouveau. Il trouvera mention d'un esprit, le Dragon d'eau dans les archives des moines, esprit à qui ils rendaient hommage et faisaient des offrandes pour l'apaiser. Les samouraïs apprendront d'un bushi du Lion qui était là il y a trois ans que le sergent Akodo-san aurait tenté de se débarrasser de sa servante, sa relation avec elle étant devenue gênante à cause de sa grossesse. Cette dernière, qui cherchait refuge dans le lieu saint, se serait vu refuser l'entrée du sanctuaire, puisqu'elle était enceinte ...
Naho aurait donc triomphé de la mort, vendant son âme à on ne sait quelle démon, pour pouvoir se venger ...
Le magistrat pourra donc remettre son rapport à la Championne d’Émeraude quant à la conclusion de cette affaire, insistant sur le fait, comme l'a souligné le Vénérable Isawa, que le sanctuaire nécessite d'être a nouveau habité, et au plus vite, par des moines, ce afin de veiller à ce que les esprits soient apaisés.
Nos yorikis reprendront le bateau pour Kyunden Seppun une fois achevée la convalescence de Mirumoto-san et Shosuro-san. De retour à la cour, Isawa-san, très suspicieux envers Shosuro-san (même si on lui a confirmé qu'il n'était pas souillé) au vu de sa survie miraculeuse, pourra remarquer que le comédien est surveillé de très prêt par son Clan, tout comme lui ...

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Second
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Troisième
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Enrico Macias : ambassadeur de la paix ?
» Campagne Plague
» [Mini-Scénario] Anniversaire de Swann

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Légende des Cinq Anneaux-
Sauter vers: