TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier Empty
MessageSujet: Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier   Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier Icon_minitimeDim 9 Sep - 12:46

"Les Cerisiers en Feu" (Sakura hi)


Dernière édition par magnamagister le Mer 12 Déc - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier Empty
MessageSujet: Re: Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier   Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier Icon_minitimeMer 30 Jan - 1:55

Kyunden Ikoma - Mois de la Chèvre 1139

C'est à l'occasion de la remise de la liste des noms des samouraïs mort sur la Grand Muraille (les oubliés et autres bannis condamnés à mourir à cause de la Souillure pour avoir fait leur devoir envers l'Empire ...) aux historiens de la famille Ikoma par le Magistrat d’Émeraude Kitsuki Chikusa que les destins de quatre futurs héros de l'Empire vont se mêler, pour présider à l'avenir de Rokugan.
En cette chaude soirée du quatrième jour du mois de la Chèvre, durant un été des plus caniculaires, en plein dîner, après la cérémonie officielle de dépôt aux archives, un soldat fait soudainement irruption dans la salle à manger pour avertir Ikoma Kaoku-sama d'une épouvantable nouvelle. Les Plaines de Bataille, le grenier à blé de l'Empire, est en feu ! L'incendie semblerait avoir pris à partir du village de Rugashi, et se propagerait rapidement vers le village de Foshi, au sud, et vers le Château de la Voie du Sabre, au nord ... Ikoma-sama prend tout de suite la décision d'envoyer des troupes pour le Château de la Voie du Sabre, tandis que le magistrat Kitsuki-sama utilise ses prérogatives de représentant du Champion d’Émeraude pour s'adjoindre les services de deux autres samouraïs, en plus de ceux qui les accompagnaient déjà, c'est à dire son scribe Akodo-san, et sa garde du corps Mirumoto Keiko-san, le comédien Shosuro Shinro-san (venu avec la troupe de son Maître afin de participer à un débat sur la dramaturgie et l'Histoire), et le Vénérable Tensaï du Feu Isawa-san (venu consulter les archives pour son enrichissement personnel). Il réquisitionne également de précieux chevaux Ki-rin pour se rendre au plus vite, de nuit, au village de Foshi afin d'organiser la population pour combattre le feu et sauver les récoltes. Il pense également plus que tout à découvrir qui est à l'origine de ce désastre, car il ne croit pas aux causes naturelles, et encore moins aux coïncidences ...
Le Magistrat d’Émeraude et son équipe partent donc dans la nuit, à la lanterne, profitant de la relative fraîcheur nocturne pour gagner le plus promptement le village de Foshi. Ils l'atteindront à l'aube, sans encombres, mais fourbus. Ils pourront tous trouver le temps de prendre un bain, d'engloutir un frugal petit déjeuner, et de se reposer, ce dans une très modeste auberge avant de se passer à l'action. Les réfugiés affluent déjà par dizaines et un mur de fumées noires s'élève à l'horizon. L'incendie atteindra le village au crépuscule ...
Le magistrat Kitsuki-sama, après avoir rencontré le chef du village et avoir entendu les craintes des paysans, explique alors son plan, prend acte des avis et idées de ses yorikis, et les divise en deux groupes. Mirumoto-san et Isawa-san commanderont la troupe de paysans qui creuseront un mur coupe-feu sur plusieurs lieux de longueur, tandis que Shosuro-san et Akodo-san géreront de leur côté le départ des convois de vieillards, de femmes, et d'enfants avec toutes les réserves qu'il est possible d'emporter. Kitsuki-sama, lui, produit les documents officiels qui permettront aux réfugiés de pouvoir atteindre le village de Tonfajutsen sans craindre d'être arrêté par la milice.
Seulement, en milieu d'après-midi, l'envie d'aller au plus près du front de flammes est trop forte pour le Tensaï du feu. Il en approche et appelle les esprits de l'Air afin que le vent se mette à souffler dans l'autre sens, vers le nord (et le Château de la Voie du Sabre !), ce qui permet de retarder la progression de l'incendie. C'est alors qu'il aperçoit un esprit légendaire, un gigantesque tigre de flammes, une mythique entité du Chikushudo, Tora ! Au milieu du brasier, il remarquera également un individu, qui semble s'y baigner avec délectation. La réaction à l'appel des esprits de l'Air ne se fait pas attendre : le Tigre bondit du brasier et se jette sur le Tensaï ! Englouti par les flammes son kimono fait feu de paille, mais le jeune prodige ne succombe pourtant pas à l'attaque !... Il a la force de tenter de retourner l'esprit légendaire contre le mystérieux individu, mais s'écroule, inconscient, sous l'effet de la douleur (il est tout de même gravement brûlé), alors qu'il voit son adversaire repousser Tora d'une main !...
L'absence du Vénérable va finir par être remarquée, et nos trois samouraïs vont le retrouver en bien mauvais état et le ramener au village pour le confier aux bons soins des etas pour soigner ses brûlures. Malgré ses blessures le Vénérable choisira de suivre le groupe quand ceux-ci se feront indiquer par Kitsuki-sama de suivre la piste du mystérieux individu et de l'appréhender, Akodo-san l'ayant perçu comme se dirigeant vers la Forêt du Village des Briques, à l'est.
Les samouraïs se remettent donc en route vers l'est, alors que le jour décline, et s'aperçoivent (enfin surtout Shosuro-san ...) à la nuit tombée, alors qu'ils devraient avoir rattrapé le suspect, qu'il s'est joué d'eux et a dû les envoyer sur une fausse piste. Rebroussant chemin, le comédien parviendra à trouver l'endroit où le scélérat s'est caché, et Akodo-san trouvera des traces à suivre, vers le sud. Mais alors qu'ils pensaient se diriger vers Tonfajutsen, et décidèrent de faire une halte de quelques heures pour se reposer dans la matinée, ce après une deuxième nuit à galoper dans la campagne, ils se voient suivre des traces qui les font bifurquer vers le sud-est, pour arriver, en milieu d'après-midi, à un petit sanctuaire, en plein milieu des champs. Il s'agit d'un autel fait de pierres accumulées, dédié à une fortune populaire qu'ils finissent par identifier comme étant le martyr Gokuzi, un forgeron qui avait créé le tonfa pour armer des paysans afin de se révolter contre les magistrats impériaux corrompus. Au sein de ce sanctuaire, il n'y a qu'un jeune homme habillé d'un kimono usé, en pleine méditation. Il ne répond pas aux invectives de Shosuro-san qui le somme de se rendre à la justice impériale. Les samouraïs attendent donc, patiemment, que l'homme daigne sortir de son introspection. Ce qu'il fait quelques instants après, pour tenter de justifier ses actes. Il se nomme Masu, et souhaite venger le martyr Gokuzi, dont il dit être le descendant. Mais il est étrange qu'une personne d'extraction paysanne ait des dons de shugenja ... le Vénérable pense à juste titre qu'il a été élève d'une école prestigieuse d'un clan majeur. Masu refuse en tout cas de quitter le sanctuaire, et se prépare à devenir un nouveau martyr pour la cause paysanne. La solution vient du Tensaï qui accepte l'Ordalie proposée par Masu, le duel judiciaire de magie qui indiquera à qui les kamis donnent leur faveur, et donc raison.
Le duel sera expéditif, chacun invoquant un katana de feu. Masu sera le premier à frapper, mais Isawa-san encaissera sans broncher et portera un coup mortel à la gorge de son adversaire ...
Mirumoto-san ira chercher le magistrat Kitsuki, tandis que Shosuro-san se reposera et peaufinera son rapport et son témoignage à Tonfajutsen, Isawa-san et Akodo-san restant au sanctuaire pour veiller sur le corps de Masu. Le magistrat d’Émeraude viendra le lendemain en compagnie de la duelliste et du comédien, et surtout en compagnie d'etas, ce afin de lever le corps après constatation du décès. Les nouvelles sont bonnes : le Château de la Voie du Sabre est sauvé, comme le village de Foshi.
Le magistrat et son équipe se rendront jusqu'au Château afin d'être remercié officiellement par les familles Akodo et Kitsu, en particulier le vénérable Isawa-san. Ce qui leur permettra le lendemain de rencontrer un Sodan-Senzo qui finira par leur avouer bien malgré lui que Masu était bien un élève de leur école, un paysan qui avait le don et avait été intégré pour devenir un vénérable samouraï, un shugenja. L'entité qu'il a invoqué était un esprit animal légendaire lié au mythe des quatre esprits du Chikushudo, dont les descendants de Kitsu Waotaka, le chasseur d'esprits, sont normalement les "gardiens". Seulement il semble que la lignée se soit éteinte il y a de cela quinze ans, à la mort du dernier gardien, Kitsu Monenori, et l'étrange disparition de sa fille, Chikume.
Nos samouraïs décident, pour trois d'entre eux du moins (Shosuro-san, Isawa-san, et Mirumoto-san), de se mettre définitivement au service de Kitsuki-sama.
Revenir en haut Aller en bas
 
Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Premier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Troisième
» Scénario Premier : " Le Parfum de la Veuve Amoureuse "
» Cobra - scénario premier
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Enrico Macias : ambassadeur de la paix ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Légende des Cinq Anneaux-
Sauter vers: