TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 IKOMA MYAMOTO ENZO

Aller en bas 
AuteurMessage
Akodosan
Mon Assamites préféré
Mon Assamites préféré
Akodosan

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 45
Localisation : Corse

IKOMA MYAMOTO ENZO Empty
MessageSujet: IKOMA MYAMOTO ENZO   IKOMA MYAMOTO ENZO Icon_minitimeMar 16 Mar - 20:07

Bonjour à tous (Alex...et tous ceux qui se souviennent de moi....ex-membre du Club de Chalons-en-champagne à la bonne époque de JF...). Voici une maigre contribution....mon perso à L5R....quelque part loin dans le sud de la France...

La vie de IKOMA MYAMOTO ENZO :

Issu du mariage arrangé entre Kaiu Mishiko (fille d'un des maîtres forgerons de la célèbre famille Kaiu, du clan du Crabe) et Ikoma Nakata, cette union avait pour principal intérêt de permettre au clan du Lion de profiter d'armement de qualité et en grande quantité, et d'envoyer des tacticiens de grande renommée sur le grand mur Kaiu.
Finalement, cette union fut plutôt heureuse, dans la mesure où se mariage donna naissance à 3 enfants : Naruto – Mako et Myamoto.

Ikoma Myamoto fut donc élevé à la prestigieuse école des Akodo. Son physique hors-norme attira rapidement l'intérêt de certains de ces professeurs qui voyaient en lui, un terrible combattant dont le nom servirait d'étendard de la peur face aux ennemis. Tous ces professeurs s'attachèrent à le pousser dans ses derniers retranchements afin de le rendre encore plus fort et encore plus efficace au combat. Son éducation fut donc particulièrement éprouvante pour le jeune homme. Malgré son jeune âge, il avait à son gemppuku un physique de bushi aguerri. Certains samouraïs du clan du Crabe vinrent même rendre visite à Shimada Mishiko pour lui demander de faire pression sur son mari pour que le jeune homme parte pour le grand mur afin de passer son gemppuku face aux pires atrocités de ce monde. Shimada Nakata, bien que flatté, ne put se résoudre à envoyer son jeune fils chez les crabes, au risque de le perdre.

Lorsqu'il atteint l'âge de son gemppuku, Myamoto fut emmené par son père très fier de lui, à une cour d'hiver. Le monde de la cour parut aussi étrange à Myamoto que la neige en plein été. Il fut tout d'abord complètement perdu. De nombreux personnages particulièrement importants discutèrent avec son père Nakata-sama. Son père fit le nécessaire pour inscrire son jeune fils au tournoi de iaijutsu et de découpe de bambous. Son père Nakata tenait absolument que Myamoto fasse bon effet devant le cousin de l'empereur, issu de la famille Seppun Kurawa.
Les épreuves de duel se déroulèrent brillamment pour Myamoto, qui réussi à vaincre assez rapidement ses jeunes adversaires, en usant de sa force et de sa rage. Il balaya littéralement ses adversaires, et fit par la même occasion, la fierté de son père, qui par l'entremise de son fils, réussissait à faire briller haut le nom de la famille Shimada. Ainsi, il rendait honneur à ses ancêtres...et de façon plus pragmatique, il replaçait sa famille sur l'échiquier politique au sein du clan du Lion.
Fort de sa victoire, Myamoto parada aux côtés de son père, et il fut reçu personnellement par Seppun Kurawa. Il fut donc invité à la table de Seppun-sama. C'est lors de cette soirée que les choses basculèrent pour Myamoto. Il rencontra au cours de ce repas, la belle Katogama Mae (famille vassale des Doji), promise en mariage à Kakita Zenshin (deuxième fils du daimyo de la famille Kakita). Les regards insistants de Myamoto au cours du repas furent très déplacés, et le manque d'étiquette de ce dernier ne lui permit pas de se rendre compte de sa grave erreur. Les remarques subtiles de Seppun-sama ne furent pas entendues par Myamoto, qui tombé amoureux de la belle Mae, ne la quittait pas des yeux. Bientôt ce fut au tour de Kakita Zenshin de placer publiquement une remarque à ce sujet. Myamoto prit cela pour un affront. Il crut également que le silence de Seppun-sama était une sorte de soutien public. Myamoto était sur le point de commettre une erreur lorsqu'il fut bruyamment rappelé à l'ordre par son père. Le coup fut dur à accepter et la soirée se termina là. Myamoto regagna ses quartiers furieux de l'attitude de son père et surtout en rage devant le dédain montré par Kakita Zenshin.
Le lendemain, il profita de la première occasion pour entamer la discussion avec Katogama Mae. Elle lui fit poliment comprendre que sa place n'était pas auprès d'elle, et qu'il ferait mieux de quitter les lieux avant que Kakita Zenshin ne le voit. Myamoto prit cela pour une insulte personnelle, lui qui avait toujours eu l'habitude d'inspirer la crainte aux autres personnes. Par pur défi, il resta planté aux côtés de Mae, attendant la venue de Kakita Zenshin. Ce dernier ne mit pas longtemps à arriver. Sa réaction bien qu'extrêmement pondérée, agaça Myamoto. Il sentit la colère monter et la rage serrait son coeur comme un étau. Il savait qu'il allait commettre une erreur qu'il paierait cher, mais il sentait un besoin impérieux de montrer à cet arrogant bushi du clan de la Grue, qu'un Lion de la famille Ikoma ne craignait pas les grandes décisions. Il s'avança droit devant Kakita Zenshin dans le but évident de le bousculer au passage et faire naître ainsi une situation de conflit...après tout il avait remporté le tournoi de cette cour d'hiver. Malheureusement pour lui, Kakita Zenshin était passez maître dans l'art du bugei et le projeta sans effort dans un bassin avoisinant, avant que le contact entre les deux personnages n'ait lieu. Kakita Zenshin se plaça près de la belle Mae et regarda avec un sourire de satisfaction Myamoto ressortir trempé et furieux du bassin. Les quelques personnages présents aux abords de la scène retinrent leur souffle. Myamoto mit la main sur la poignée de son sabre et se dirigea vers la Grue, le regard empli de rage. A cet instant le tonnerre éclata dans le jardin, sous la forme de la voix de son père. Ce dernier témoin de la scène, endigua la colère qui nourrissait le coeur de son fils. Il savait pertinemment que Myamoto n'avait aucune chance dans un duel face à ce Kakita...et cela risquait bien évidemment de raviver la haine entre les Lions et les Grues, au moment où l'empereur décidait d'un rapprochement entre les deux clans. Shimada Nakata ne voulait surtout pas que son nom soit cité par la suite comme la cause d'une guerre ou de tension entre les deux clans majeurs proches des faveurs de l'empereur. Myamoto se figea et sa rage s'éteint aussitôt qu'il vit le regard noir et les traits tirés de son père. La raison le regagna et il comprit dans quelle situation il venait de se mettre et dans quelle situation il venait de placer son clan. Pourtant, son manque de connaissance de l'étiquette ne lui permit pas de réagir. Son père traversa le jardin et salua bien bas Kaktia Zenshin. Il demanda de pardonner cette erreur de jeunesse et cet excès de confiance. Kakita Zenshin répondit froidement qu'un simple duel au premier sang permettrait de régler cette désagréable situation et de repartir sur de bonnes bases. Shimada Nakata ne pouvait bien évidemment refuser cette demande.
Dès le lendemain, un duel très formel fut préparé sous le regard expert de Seppun-sama. Beaucoup de formalisme et peu d'action : Myamoto perdit un oeil sous un coup expert et précis de Kakita Zenshin. Pourtant Myamoto fit bel effet, ne montrant aucun signe de peur ou de tension. Il réussit même à tailler la manche du kimono de la Grue. Mais il ne connut ce détail que bien plus tard.

Plusieurs semaines de convalescence plus tard, Myamoto était convoqué devant son père. Bien que la colère soit depuis passée, Shimada Nakata voulait apprendre à son fils, que les actions des hommes avaient forcément des répercussions et des conséquences. Froidement mais avec une détermination que seuls les lions pouvaient avoir, sous le regard inquiet de sa femme, il chassa son fils de sa demeure. Il ne pourrait se présenter devant lui que lorsque l'empereur entendrait parler de lui....ou que la gloire qui rejaillirait sur lui soit telle, que lui son père doive lui rendre les honneurs. En attendant, il devrait montrer à son père qu'il ne s'était pas trompé en le tirant de ce mauvais pas... « Garde ton honneur intact...et que la recherche de la perfection guide tes pas ».
Depuis ce jour, Myamoto découvre les terres de Rokugan, et rencontre le plus grand nombre de maîtres possibles. Il cherche par tous les moyens à tester ses talents et à démontrer qu'il a l'étoffe d'un héros. En vérité, rien ne lui fait plus peur que d'être rejeté par son père, et de ne pas pouvoir revoir sa mère.

Ses pas le guidèrent vers les sommets éternels du clan du Dragon, où il fit la rencontre d'un mystérieux samouraï du clan du Dragon, plongé dans une transe extatique sous une cascade d'eau froide. Trouvant cela tout d'abord très ridicule, il ne put pourtant pas s'empêcher de l'observer pendant toute une après-midi. Finalement, le dragon se réveilla et le premier regard qu'il lui jeta le transperça telle une lame ; ce qui le frappa fut le calme et la sérénité de cet homme, assuré de sa force et de ses compétences, il semblait que le monde extérieur n'avait aucune emprise sur lui. Myamoto comprit que son salut passerait par la découverte de ce secret. Il suivit le dragon et le supplia pratiquement de lui révéler son secret. Le dragon se présenta comme étant Togashi Sato. Il regarda Myamoto et sourit « il te faudra trouver une chose que tu ne possèdes pas encore jeune Lion... » dit-il d'une façon énigmatique. Pourtant malgré cela, le dragon l'accueillit dans sa modeste demeure dans la montagne et lui enseigna le Tao et la méditation. Il lui enseigna une autre façon de percevoir le bien et le mal....le devoir du samouraï....les forces et les faiblesses des pulsions humaines... de longs mois s'écoulèrent à courir dans les forêts isolées et à frapper de gigantesques arbres avec de simples sabres d'entraînement. Il s'exerça autrement...non sans avoir eu du mal à en comprendre l'intérêt.... puis un jour le dragon lui demanda s'il avait trouvé ce qu'il cherchait pour atteindre la sérénité et l'éveil intérieur. Myamoto regarda le ciel et lui dit : « les émotions ne doivent pas guider notre coeur car elle perturbe la perception de notre environnement et donc la compréhension que nous en avons... »
Le dragon sourit ... de satisfaction et répondit laconiquement « L’homme patient apprend lentement. L’homme impatient pas du tout. Je vais maintenant te donner les outils pour t'éveiller et te rendre plus fort ».

Quelques mois de plus passés à s'entraîner avec le dragon, à observer les étoiles, à visualiser des katas sous le flot d'une cascade gelée... Myamoto sut qu'il avait appris aux côtés du Dragon plus que ce qu'il aurait pu découvrir tout seul. Il quitta après près de deux ans passés aux côtés du dragon, les antiques montagnes de l'ouest, et regagna le monde civilisé.

Il décida de garder secret ses deux longues années, car bien ses connaissances académiques soient modestes, il savait pertinemment que le clan du Lion gardait toujours quelques animosités envers le clan du Dragon (durant le soutien du clan du Lion au clan du Phénix). Il savait pourtant que l'enseignement suivi auprès du dragon, était la décision des Kamis... il savait que ce qu'il avait appris dans les montagnes lui permettraient un jour d'être reconnu et de servir l'empire avec courage. Il valait donc mieux ne pas ébruiter ces deux années de formation, bien que ne soit pas vraiment un secret à tenir. Il se sentait pourtant redevable envers le dragon.

Pendant ces deux années d'absence, ses parents avaient fait envoyer des coursiers pour prendre des nouvelles de leur fils. L'absence de Myamoto inquiéta sa mère Shimada Mishiko. Elle fit secrètement envoyé un coursier pour prendre des nouvelles de son fils aimé. Les nouvelles qu'elle reçut ne la rassura pas. Mais elle garda espoir. Son père s'informa du parcours de son fils, mais n'en tint pas informé sa femme. Ainsi, Myamoto regagna la civilisation, avec un regard neuf sur la vie. Il avait commencé à apprendre ce qui lui permettrait d'atteindre ses buts.

Bonne continuation à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3088
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

IKOMA MYAMOTO ENZO Empty
MessageSujet: Re: IKOMA MYAMOTO ENZO   IKOMA MYAMOTO ENZO Icon_minitimeMar 16 Mar - 20:34

Un bien épais et solide background, digne d'un futur héros. Mes félicitations ! study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akodosan
Mon Assamites préféré
Mon Assamites préféré
Akodosan

Messages : 13
Date d'inscription : 16/03/2010
Age : 45
Localisation : Corse

IKOMA MYAMOTO ENZO Empty
MessageSujet: Re: IKOMA MYAMOTO ENZO   IKOMA MYAMOTO ENZO Icon_minitimeMer 17 Mar - 9:20

Merci
A bientôt...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




IKOMA MYAMOTO ENZO Empty
MessageSujet: Re: IKOMA MYAMOTO ENZO   IKOMA MYAMOTO ENZO Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
IKOMA MYAMOTO ENZO
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» IKOMA MYAMOTO ENZO
» les reçits de moha et toi aussi ........
» ENZO caniche noir 1 an très affectueux (62)
» ENZO Caniche 10 ans - ASSO ALERTE
» La solitude ne dépend pas de l’extérieur, c'est une chose du dedans. [w/ Enzo Carswell]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Légende des Cinq Anneaux-
Sauter vers: