TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Campagne des Féals : Scénario Troisième

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3071
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

La Campagne des Féals : Scénario Troisième Empty
MessageSujet: La Campagne des Féals : Scénario Troisième   La Campagne des Féals : Scénario Troisième Icon_minitimeJeu 26 Avr - 23:01

La quête de la fratrie continue ...

Chapitre III : "La Cité des Crocs"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3071
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

La Campagne des Féals : Scénario Troisième Empty
MessageSujet: Re: La Campagne des Féals : Scénario Troisième   La Campagne des Féals : Scénario Troisième Icon_minitimeSam 7 Juil - 13:04

Se réveillant de leur transe qui leur a permis de découvrir un peu plus leur enclave, les mimétiques décident de rejoindre leur pied à terre respectif, Krel le chimérien optant pour sa part pour rester au cercle de pierre, en compagnie de la druidesse chiverne Mirène. Le vent s'est levé soudainement à l'orient et une lourde pluie a commencé à s'abattre sur la région. Discutant autour d'un feu avec une modeste cabane de bois pour seul abri, le Léorde tentera de séduire la druidesse, qui elle pense surtout à son devoir. Elle est en effet la dernière descendante des chivernes qui avaient pour mission de protéger le cercle, et en cela empêche l'entité néantique qui y est enfermée, le ver, de se libérer pour semer le chaos et la destruction sur le monde. Au gré de la conversation, elle finira par lui faire un immense privilège : elle l'emmènera sous la pluie battante, dans une proche clairière, où il pourra rencontrer une Chimère, qui n'est autre que la mère de Mirène ...
Le Draguéen et l'Aspice retourneront dans leur auberge du quartier chimérien pour goûter enfin à un peu de repos. La Caladrienne et le Pégasin bénéficieront pour leur part de l'hospitalité de la mission locale. Kel'hari rencontrera d'ailleurs à cette occasion la Calamade responsable du lieu, Mélina, qui l'entretiendra sur la situation politique si particulière de la ville. Le seigneur local, Galuo, aurait un aspik pour conseiller, un Soyeux, un certain Maître Karss'Sik, lui même jouissant du monopole sur le commerce maritime (et la contrebande donc) et sur les bordels locaux. De plus des légendes chimériennes racontent que l'ancien seigneur léorde, le baron Krart, aurait transcendé la mort pour devenir un charognard, et entretiendrait la rébellion chimérienne contre l'oppresseur grifféen. Eux, comme de coutume, sont au milieu, souvent à protéger des criminels chimériens ou aspiks qui souhaitent échapper à la loi impériale.
Le Grifféen pour sa part regagnera sa cellule à la maison du chapitre de l'Ekklésia. Il sera pour sa part mandé par le Père Oliobos, qui ne manquera pas l'occasion de la présence d'un chevalier du Lion Blanc en ses murs pour tenter de s'attirer son soutien. Il lui fera part des collusions coupables qui existent entre le seigneur Galuo et le Maître Aspik, se révélant un farouche défenseur de la vertu et de la morale en ne cachant pas son aversion contre les bordels, en particulier la "Roue du Septant" (propriété du Soyeux ...) où les atteintes aux moeurs seraient les plus manifestes, les Aspiks et leur réseau de contrebande, les Chimériens et leur religion païenne... Enfin le chevalier apprend que Galuo aurait un curieux passe-temps : il collectionne les reliques de Féals qui pour la plupart lui sont vendues par les Aspiks, et les chasse éventuellement pour le plaisir, dans la région. Le Haut-Prêtre demande son aide pour rétablir l'ordre en ville. Le Chevalier ne demande pas son reste et fait en sorte de rassembler ses pairs pour aller faire une expédition punitive au bordel aspik. Le Draguéen, la Caladre, et le Chimérien investissent la taverne d'en face tandis que Le Grifféen, le Pégasin, et l'Aspice pénètrent dans le lieu de toutes les débauches. Les serveuses et les prostitués sont tous des aspiks, et le lieu fait également office de tripot. Malgré un interrogatoire exhaustif sur les services proposés par l'établissement aucun manquement à la loi impériale ne pourra être relevé. Enfin aucune souillure néantique ne pourra être détecté parmi les clients et les employés. Tout le groupe repart donc se coucher. Le départ pour Valpugis est prévu le lendemain, de tôt matin.
Pendant la nuit les mimétiques vont être éveillé par un lointain cri d'agonie qui les atteint au plus profond de leur âme. Dehors la tempête a redoublé, le vent et la pluie sont apocalyptiques. La Caladre s'aperçoit à son réveil que le Pégasin est parti seul dans la nuit, comme habité par le Fiel selon l'hospitalier qui était de quart. Elle tente de suivre sa piste jusqu'au port chimérien, mais renonce à le suivre sur les écueils à flanc de falaise. le Chimérien choisit de rester auprès de la chiverne, dans le cercle de pierre, pour la protéger, pensant que la tempête est une manifestation du Néant. Les mimétiques se rassemblent donc malgré le temps épouvantable et décident de suivre la piste du Pégasin. Certains ont cru discerner, grâce à la clairvoyance de leur Féal, un Pégase blessé et enchaîné dans un lieu sombre et clôt. Priant pour apaiser la tempête et les vagues qui s'abattent violemment sur les récifs et ravinent la falaise, le groupe parvient miraculeusement à passer de l'autre côté du massif rocheux. Ils découvrent alors une épave échouée sur la grève, un mince esquif, rapide et léger, souvent utilisé par les aspiks pour leurs activités de contrebande. Les plaintes et les râles de douleur, des hennissements insoutenables, se font plus en plus clairement entendre. Le groupe s'approchent prudemment de l'épave et l'investit par le trou béant dans sa coque. Ils se retrouvent alors témoin d'une scène abominable : un pégase, enchainé, est traversé de part en part par une lourde poutre du navire, des égrins étant pris d'une activité frénétique et quelque peu désordonné pour tenter de soigner la blessure et d'empêcher à tout intrus de s'approcher. Le Pégasin est pour sa part entravé dans une toile d'égrin, comme fou à cause du Fiel qui le ronge. Le groupe parvient à s'approcher sans s'attirer l'hostilité des égrins, et du Féal blessé, et le libère de son pieu et de ses chaînes. Le féal ne demande pas son reste, les égrins regagnent sa crinière et il s'envole sans attendre. La tempête se calme. Étant intervenu au plus vite les mimétiques savent que la blessure du Féal n'a pas été souillé par la nécrose, le Néant ne s'insinuera donc pas dans son corps. Le Draguéen parvient à récupérer le journal de bord du capitaine dans sa cabine. Les mimétiques regagnent ensuite la ville en passant par la forêt, afin de prévenir le chimérien sur ce qui s'est passé. C'est déjà l'aube.
Revenant à la mission pour que le Pégasin puisse y être soigné, Kel'hari apprend qu'un aspik blessé s'est présenté à eux, un marin qui a dû subir un naufrage ...
Pendant ce temps Lucius est revenu à la maison du chapitre et va faire son rapport au Père Oliobos, qui tient là ce qui lui faut pour faire tomber Galuo et le Soyeux. Il ordonne alors que la milice, mené par le Chevalier accompagné de Krel, aille arrêter le seigneur, et envoie ses obligés pour mettre le feu au bordel aspik. L'établissement sera détruit par les flammes mais les aspiks auront fui par les tunnels sous la falaise ...
L'Aspice, la Caladre, et le Draguéen s'accordent alors, avec la complicité de Mélina, pour forcer l'aspik à sortir de la mission afin de l'arrêter et de le donner aux autorités religieuses. Le plan réussit et c'est Parthunaax, avec l'aide de S'taria, qui arrêtent le capitaine aspik moribond en pleine rue. Ils l'amènent à la maison du chapitre et attendent le retour de Lucius et de Krel de leur expédition dans la villa du seigneur Galuo, qui offrira une résistance de principe.
En présence du Haut-Prêtre, qui ne considère aucunement les autre mimétiques, le Chevalier interroge le marin aspik qui finit par avouer être à l'origine d'un trafic de reliques de Féals au bénéfice du seigneur Galuo, ce dernier lui ayant bien commandé le Féal qu'il a attrapé dans les Contrées Pégasines. Le Seigneur est fait, mais ses appuis à la cour impériale risquent bien de sauver sa tête, même si le Pégasin pense déjà à avertir ses pairs pour que cet outrage soit réglé par la diplomatie pégasine à la cour de l'Impératrice.
Le Chevalier peut enfin aller se coucher, tout comme la Caladrienne et l'Aspik, mais le Draguéen et le Chimérien décident d'agir vite, avec l'accord tacite de Lucius, pour éviter que le Père Oliobos ne lance ses fidèles contre le cercle de pierre, qu'il rêve d'abattre depuis longtemps pour que seule la religion grifféenne soit pratiquée dans la région. Mirène refuse de prendre la tête d'une révolte contre les grifféens, car ce n'est pas son rôle. Les deux mimétiques n'ont alors d'autres choix que de se rendre jusqu'à la vieille forteresse chimérienne interdite où ils rencontrent le Baron Krart, qui est bien un charognard, et plusieurs dizaines de rebelles prêts à en découdre. Une fois la situation exposée, les chimériens, menés par le vieux baron, fondent sur la ville pour soulever leurs frères contre les grifféens. La guerre civile est inévitable ...
Avant que les évènements prennent un tour inexpugnable, le groupe se rassemble pour quitter la ville en direction de Valpugis.


Dernière édition par magnamagister le Ven 17 Aoû - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
belial83
Elle couche avec le MJ !
Elle couche avec le MJ !
belial83

Messages : 580
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 35

La Campagne des Féals : Scénario Troisième Empty
MessageSujet: Re: La Campagne des Féals : Scénario Troisième   La Campagne des Féals : Scénario Troisième Icon_minitimeSam 7 Juil - 14:45

Pourquoi blâmer des aspiks qui ne font que répondre à la demande. Le conseiller n'a fait que satisfaire ce que le seigneur désirait. Les aspiks sont serviables et altruistes en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




La Campagne des Féals : Scénario Troisième Empty
MessageSujet: Re: La Campagne des Féals : Scénario Troisième   La Campagne des Féals : Scénario Troisième Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Campagne des Féals : Scénario Troisième
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Campagne des Féals : Scénario Troisième
» Campagne L5R "La Paix des Cerisiers" : Scénario Troisième
» Cobra - scénario troisième
» La Campagne : "Les Enfants de Yig" (scénario troisième)
» Campagne AD&D : scénario quatrième

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Les Chroniques de Féals-
Sauter vers: