TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2)

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2) Empty
MessageSujet: La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2)   La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2) Icon_minitimeSam 29 Oct - 0:51

"Le Gouffre des Sirènes"


Dernière édition par magnamagister le Lun 30 Jan - 20:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2) Empty
MessageSujet: Re: La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2)   La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2) Icon_minitimeMar 13 Déc - 23:59

Nonus 1667 - Montaigne

Nos héros poursuivent leur route vers le domaine de Montsange dans la province de Sicée. Après trois jours à traverser les plaines fertiles qui rayonnent autour de Charousse, c'est dans la célèbre forêt de Corne Close qu'ils continuent leur périple. C'est au cinquième jour de voyage que le groupe va être témoin d'une battue organisée par un détachement de l'armée impériale et destinée à appréhender des rebelles eisenörs qui résistent farouchement depuis l'annexion d'une partie de leur pays à l'issue de la Guerre de la Croix. Nos héros décident d'intervenir en faveur de ces rebelles et se voient à cette occasion rejoints par deux aventuriers de passage dans la région, Miss Spencer, une chirurgien de marine avalonienne, et Enzio, un "espion" vodacci. Les soldats sont aisément défaits par l'ensemble du groupe malgré une tentative, bien vaine du fait de la relative agressivité de ses compagnons, de la part d'Amaury pour mettre les soldats au pas. Après une explication tendue avec les officiers de cavalerie qui menaient la troupe de piétons copieusement rossée, nos héros prennent congé.
Ils passeront une nuit reposante dans un relais auberge tenu par une Eisenör plutôt adepte, elle, de la résistance passive. Konrad aura d'ailleurs une histoire d'un soir avec l'aubergiste tout comme l'Avalonienne cédera aux avances du Vodacci. A l'issue d'une ultime journée de voyage, le groupe, tous invités d'Amaury, arrivent enfin au château de Montsange. L'ancienne forteresse eisenör est en plein travaux afin d'en faire un château d'agrément, plus à la mode montaginoise. Seulement, à peine arrivés, ils sont déjà confrontés à un problème : le châtelain, Philippe Montsange de Sicée et oncle d'Amaury, a en effet disparu depuis trois jours alors qu'il s'est laissé convaincre par une chasseuse de trésor avalonienne d'aller quérir quelques richesses dans les souterrains du château. L'équipée est descendue dans le puits et n'est pas reparue depuis ...
Amaury décide à son tour d'organiser une expédition avec l'aide de ses compagnons de fortune afin de retrouver son parent, pourtant loin d'être un aventurier du haut de ses soixante-quinze ans. Le lendemain, après une nuit réparatrice passée dans un château plutôt froid et lugubre, nos aventuriers descendent à leur tour dans le puits. Ils n'évitent pas de se mouiller dans l'entreprise et doivent se réchauffer et se sécher autour d'un feu avant d'entreprendre leur exploration des souterrains. Ils parcourent d'abord les fondations du château qui doivent sûrement remonter à l'antiquité de Théah. Ils pénètrent ensuite dans d'étranges catacombes dont les alcôves et autres sarcophages semblent avoir été pillés des dépouilles de leurs occupants. Ces derniers ont d'ailleurs l'air de présenter des mensurations anormales. S'aidant de la carte qu'Amaury avait trouvé il y a déjà quelques temps dans la bibliothèque du château, et découvrant fortuitement que celle-ci représente bien les galeries qu'ils parcourent, le groupe parvient jusqu'à l'endroit marqué par une croix : un gouffre insondable dans une caverne naturelle qui a été autrefois exploitée pour ses filons de Dracheneisen. Après s'être assurés qu'il n'y avait pas d'autre issue, nos aventuriers décident tour à tour de plonger dans le gouffre. Ils se retrouvent tous au sein d'une immense caverne souterraine, si vaste qu'ils ne peuvent en discerner les limites. Certains ayant quelques difficultés à nager, les plus débrouillards aident leurs compagnons moins doués à gagner une plage de sable fin où sont échoués une multitudes d'épaves à divers stades de délabrement. Ils ont à peine le temps de se sécher que les hommes sont charmés par le chant de quelques sirènes qui osent s'approcher du bord en quête d'une proie facile à dévorer. Heureusement l'Avalonienne qui est de leur sang entreprend de les dissuader et les oblige à renoncer en couvrant leur chant du sien. Ils ne restent plus alors qu'à mettre à l'eau une embarcation renflouée avec beaucoup de soin par Svetlana avec quelques outils de fortune, ce afin d'explorer la caverne.
A l'horizon, une dense nappe de brume semble en effet receler un cimetière d'épaves. Ils parviennent à destination malgré les attaques des sirènes enragées tenues à distance par un cercle de flammes maintenu grâce aux étranges pouvoirs de Leonora. Au cœur du cimetière, leur attention se porte vers l'épave d'un galion Castillan portant pour pavillon la même croix stylisée que sur la carte. Alors qu'ils s'approchent du navire, dont le pont est parcouru par quelques feu follets, ils se font assaillir par une bordée de canons. Amaury réalise l'exploit d'utiliser le Porté pour éviter qu'un boulet n'atteigne leur fragile esquif. Une habile manœuvre mené par le Vodacci permet au groupe de se faufiler jusqu'au galion. Tout le monde monte alors à bord et se voit confronter à un équipage de morts vivants. Leur capitaine vocifère en castillan d'éliminer ces intrus qui tente de voler les trésors appartenant au roi de Castille. Ils se trouvent ni plus ni moins que sur le pont du mythique "Rey del Sol", un navire disparu depuis une centaine d'année. Un dur et violent combat s'engage. L'ensemble de l'équipage finira par être vaincu, le légendaire capitaine Mendes compris, et seul l'Eisenör terminera la confrontation sur le carreau. Pendant qu'il sera soigner par l'Avalonienne, les autres compagnons visiteront le navire dans ses moindres recoins. La Castillane trouvera de précieuses cartes dans la cabine du capitaine, l'une d'entre elles menant jusqu'à la légendaire Bocca del Diablo, l'entrée du cratère d'un volcan éteint où serait caché une antique cité engloutie. Seulement, le plan des dangereux récifs mentionnés dans le journal de bords du capitaine reste introuvable. Dans la cale, le groupe retrouve l'oncle d'Amaury ainsi que la chercheuse de trésors avalonienne qui n'est autre que la nièce de Miss Spencer. Les seuls trésors d'importance sont d'antiques pierres gravées d'étranges inscriptions figurant une langue perdue.
Mathilda, la jeune et intrépide chasseuse de trésors avalonienne, qui avait déjà tenté d'amadouer Amaury dans le passé et a donc réussi à convaincre son oncle de la suivre dans sa folle expédition force la main du groupe afin de rester dans la course : elle prétend connaître la personne qui détient le plan des récifs. Mais il reste encore à trouver un moyen de sortir du cimetière et de la caverne souterraine ...
Revenir en haut Aller en bas
 
La Campagne "La Boca Del Diablo" (Prélude) (2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Campagne "La Boca Del Diablo / N.O.M" (6)
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Campagne Plague
» [Blitzkrieg] clôture de campagne sicilienne
» Campagne Yggdrasill : prologue (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Héroïque & Super Héros :: Les Secrets de la Septième Mer-
Sauter vers: