TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Campagne "Nanbanjins" : seconde séance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2848
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: La Campagne "Nanbanjins" : seconde séance   Mer 23 Fév - 2:19

L'épopée continue !

"Le Château des Traitres"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2848
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Re: La Campagne "Nanbanjins" : seconde séance   Jeu 3 Mai - 15:26

Fort d'une armée d'une trentaine d'hommes (les samouraïs de Harunobu et les ashigarus ralliés à la suite de l'embuscade), mais ne pouvant pour l'instant pleinement bénéficier de l'avantage tactique des armes à feu (les hommes auraient besoin d'un entraînement plus approfondi que les rudiments qui leur sont donnés par le général), Tadayama Yojiro, accompagné par Harunobu et ses conseillers, ainsi que les jumelles, Tomoe et Mizuke, leur demi-frère, Noritada, et le moine se prépare à donner l'assaut sur la forteresse de Muranaka.
Voulant causer le moins de dommages et de victimes possibles, il joue plutôt sur l'intimidation et l'effet de surprise, ainsi que sur l'impact psychologique des armes à feu (qui sont là pour faire du bruit plus qu'autre chose). La résistance au sein de la forteresse se révèle plus symbolique qu'autre chose, la seul véritable résistance venant des samouraïs chargés de la protection du seigneur "régent", son fils Muranabe Sadao. Le général en tête, Sadao et ses fidèles se retrouvent acculés dans les appartements du daimyo. Aidé discrètement par le moine (au cas où ...), Yojiro parvient à défaire l'ultime rempart de son fils sans les blesser gravement, les invitant plus volontiers à la reddition. Sadao est arrêté, et le général ne cache pas sa colère et son envie de le passer par le fil de sa lame. Tomoe lui laisse pourtant l'occasion de s'expliquer sur son comportement, et l'ancien conseiller de son père (feu Takanobu Ruyzoji) se montre sincère et convaincant sur ce qu'étaient ses intentions : il souhaitait uniquement protéger l'héritage de la descendance légitime et a scrupuleusement obéi aux dernières volontés du daimyo. La faute retombe donc sur le capitaine Toritaka, qui ne peut évidemment plus contredire ces propos ...
Tomoe décide donc de lui laisser une chance et le nomme conseiller, tout comme son demi-frère Noritada. Elle devient donc officiellement le Daimyo du domaine de Muranaka.
Le nouveau daimyo promet d'honorer sa promesse en aidant Harunobu à récupérer son domaine mais se refuse à envisager sa conversion au christianisme, ce qui remet par conséquent en cause son mariage avec son allié. Ce dernier repart quelque peu amer pour Nagasaki.
Par la suite le général va s'efforcer de remettre sur pied une armée, formant les ashigarus au maniement du mousquet (la moitié des deux-cents dont dispose le domaine) et des armes blanches, et constituant une cavalerie de vint-cinq samouraïs (sur les plus de quatre-vingt) à partir des destriers du haras de Mizuke.
Les ressources du domaine (bois, argile pour la confection des poteries) seront exploitées à leur plein potentiel pour assurer la prospérité du domaine.
Noritada aura pour mission d'aller négocier des armes à Nagasaki tandis que le daimyo et sa suite iront rendre visite à leur théorique suzerain, le seigneur Omura Sumitada. Tomoe a en effet pour souhait d'unifier la province d'Hizen et doit pour cela s'attaquer de nouveau au vassal des Shimazu, Yoshihiro Shigetane, déjà pour récupérer les terres de son allié, mais également pour affirmer l'indépendance de leur territoire. Seulement le seigneur Omura ne le voit pas du tout de cet oeil et fait jouer sa qualité de suzerain (plus traditionnel que formel) pour ordonner à Tomoe de livrer la forteresse sous une semaine, d'épouser l'un des vassaux de Yoshihiro Shigetane, et de lui prêter allégeance afin mettre définitivement fin au conflit. L'équipée quitte le palais sans donner satisfaction à leur suzerain, dont on sait qu'il tire de confortables revenus de la présence des marchands européens et des jésuites à Nagasaki, et se lave donc les mains de la situation de ses vassaux dans le reste de la province.
De retour au kyunden, Tomoe reçoit une missive de Yoshihiro Shigetane l'invitant à épouser l'un de ses vassaux afin de sceller une alliance avec son clan, le reconnaissant ainsi pour unique suzerain. Tomoe répond par une lettre polie et demande un délais d'un mois en vue de régler la succession du domaine.
Mais, le domaine n'a pas le temps de se préparer à recevoir les troupes des vassaux de Shimazu qu'ils sont attaqués par les soldats de leur suzerain Omura Sumitada. Celui-ci préférait récupérer de force "ses" terres suite au refus de Tomoe, le nouveau daimyo de se soumettre. La bataille s'annonce à 1 contre 5 mais le général organise une résistance impitoyable face un l'ennemi plus nombreux. Le siège va durer deux jours, et l'adversaire va subir de nombreuses pertes, tout comme l'armée du général, même si les ennemis sont plus durement touchés. Malheureusement, un manque d'audace de la part de Tadayama (qui aurait pourtant pu profiter de son avantage tactique pour infliger encore plus de pertes), et un nombre toujours plus important d'adversaires (qui lui ne regarde pas à sacrifier des troupes) se soldera par la prise de la forteresse, le général (qui renonce à se sacrifier dans la bataille pour continuer à assurer la protection des jumelles), la daimyo, ses proches, et quelques samouraïs parvenant à s'enfuir pour se réfugier dans le village d'Hirado, où la résistance ne tardera pas à s'organiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Campagne "Nanbanjins" : seconde séance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Campagne "Nanbanjins"
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» campagne skaven
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Historique - Fantastique & Uchronie :: Tenga-
Sauter vers: