TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 La Campagne "La Boca Del Diablo" (1)

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Empty
MessageSujet: La Campagne "La Boca Del Diablo" (1)   La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Icon_minitimeJeu 23 Déc - 0:34

A nouvelle année, nouvelle campagne ! Et c'est les Secrets de la Septième Mer que je vous propose de dévoiler ...

Chapitre I "Le Diable aux trousses"


Dernière édition par magnamagister le Lun 30 Jan - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Empty
MessageSujet: Re: La Campagne "La Boca Del Diablo" (1)   La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Icon_minitimeMer 18 Jan - 15:48

Après avoir pillé allègrement les moindres recoins du galion, nos héros se retrouvent à réfléchir au moyen qu'ils utiliseront pour quitter la caverne et son brouillard surnaturel. Alors qu'une bonne partie du groupe s'active à préparer le bateau au départ, même si pour l'instant le vent leur fait cruellement défaut (ils pensent à créer un feu aux proportions gigantesques grâce à suffisamment de combustible comme le bois ou le feu grégeois et aux pouvoirs de Léonora afin de créer une une dépression suffisante pour gonfler des voiles ), Svetlana se voit confier la mission d'aller espionner les autres navires prisonniers de la brume. Elle va découvrir une galère croissantine et son équipage de zombies au grand complet (les seuls à avoir la capacité de se mouvoir), un galion montaginois et son dernier carré de mousquetaires eux aussi morts-vivants, un navire avalonnien sur lequel ne subsiste que le capitaine et son fidèle perroquet et un navire sans pavillon dont le pont est jonché de cadavres démembrés. Miss Spencer convint ses camarades de se rendre sur le navire avalonnien qui se trouve être celui du fameux corsaire Noah Grant dit "Scarlet Lily". La venue de personnes polies et dénuées d'intentions agressives à son égard le ravit ce qui permet d'engager une cordiale conversation avec le pirate de la Reine, lui-même récemment transformé en mort vivant par la brume surnaturelle. Il s'est perdu avec navire et équipage dans ce piège magique depuis plusieurs dizaines d'années et le seul à subsister à la suite d'un abordage des barbaresques croissantins qui sont restés particulièrement avides et violents malgré leurs états (ou plutôt à cause de celui ?). Bien que Miss Spencer lui en fasse la proposition, le capitaine refuse de quitter son navire mais remet son testament à la digne Sidhe avalonienne.
De retour sur le navire ils pensent à mettre enfin leur plan à exécution mais sont alors victime d'un abordage en règle de la part des terribles croissantins menés par leur calife pervers et adipeux. Bien que beaucoup plus nombreux, une quarantaine et ayant l'avantage d'être rodés dans leur tactique en plus d'être des morts vivants, nos héros réagissent avec intelligence et efficacité en parvenant d'abord à faire feu deux fois sur leur navire avec des boulets chauffés à blanc ce qui a pour effet de déclencher un providentiel incendie sur la galère ennemie. Puis, ne pouvant éviter aux nuées de zombies d'arriver sur le pont par la poupe du navire, nos compagnons parviennent à s'organiser pour leur tenir têtes avec panache en rompant les cordes des becs de corbins et en obligeant les zombies escaladant les parois du navire à lâcher prise. Éliminant facilement toute cette piétaille, ils se retrouvent bientôt à six contre le calife aussi gras que bouffi d'orgueil (qui a d'ailleurs eu bien du mal à aborder ... ) et bien que constituant un formidable adversaire, il se fait proprement larder par les lames du Vodacci, de l'Eïsenör et de la Castillane qui lui porte de le coup de grâce.
Profitant du brasier qui s'étend et fini par ravagé le bateau ennemi, le Vodacci s'étant atteler à la barre pour réaliser la manoeuvre, les voiles du légendaire galion castillan finissent par se gonfler pour enfin se mouvoir sur les eaux placides de la caverne souterraine. La castillane maintiendra ainsi sa concentration plusieurs heures afin de perpétuer ce phénomène ce qui permettra au navire de quitter les brumes pour se retrouver au beau milieu de la Marina Linda.
Le navire prenant la direction de la Montaigne, il arrivera à Pau, dans la province de Surly, trois jours plus tard. Devant l'intention de l'Eïsenör du Voddacci de retourner en Sicée pour officiellement récupérer leur chevaux (en fait pour prendre contact avec les rebelles Eïsenörs). Amaury de Montsange consent à les accompagner. Pendant ce temps, l'Avalonnienne, la Castillane et l'Ussurane resteront à Pau pour surveiller les réfections qu'il était urgent d'entreprendre sur le navire ainsi que pour engager un équipage et acheter des provisions suffisantes afin d'entreprendre sérieusement leur expédition vers la Boca del Diablo. Prenant contact avec son "protecteur" Vendelar, Miss Spencer simplifie grandement les démarches et entreprend même d'enregistrer le navire à la ligue de Vendel afin de bénéficier de sa protection et de ses avantages commerciaux. De leur côté, le voyage des hommes durera dix jours et bien que très surveiller par l'armée montaginoise, qui tente de resserrer l'étau sur les rebelles, le Vodacci parviendra à remettre la missive que lui avait confier son Prince avec la complicité de l'Eïsenör et surtout la protection bienveillante du Montaginois qui a vu clair dans leur jeu depuis bien longtemps.
De retour à Pau, le groupe est de nouveau réuni pour organiser la suite des opérations. C'est alors qu'éclate une certaine polémique alors que Mathilda et l'oncle d'Amaury avouent avoir pris contact avec un agent de la famille de Morengias qui se proposait de manière très insistante d'être le mécène de leur expédition. Sentant le coup fourré et ne voulant en rien bénéficier des grâces d'un bienfaiteur véreux de la société des explorateurs, le groupe demande à ce que sa proposition soit refusé et commence à échafauder un plan pour éliminer la nièce capricieuse d'une part et l'oncle hautain et acariâtre d'autre part.
Le bateau prend la mer le lendemain, non pas en direction de la Castille et de la cité Vaticine afin d'y rencontrer le Professeur Formosa comme cela était prévu mais pour l'Avalon ! Ils parviennent à cacher ce détail à Mathilda et à M. Montsange de Sicée suffisamment longtemps avant d'être obligés de les mettre hors d'état de nuire à l'aide de puissantes médications mélangées à leur repas. Le galion atteint les îles d'Emeraude au bout de dix jours et Carleon au bout du onzième. Miss Spencer fait donc débarquer et de nouveau séquestrer son encombrante nièce. Elle va également en profiter pour aller voir sa famille et même proposer à ses compagnons de les rencontrer lors d'un dîner. Sa grand-mère Adelaïde (manifestement une puissante Sidhe) impressionnera grandement les convives. Plus tard dans la soirée, tandis qu'Amaury tentera de raisonner son oncle, Svetlana, Miss Spencer et Enzio se rendront dans la Maison la plus réputée de Carleon afin d'y rencontrer la tenancière. Celle-ci leur permettra de prendre contact avec la "Madame", c'est à dire la responsable locale de la guilde des Jennys, qui n'est autre que l'une des tantes de l'Ussurane. Elle les recevra dans sa maison le lendemain matin juste avant leur départ, Svetlana en ayant un peu plus appris sur sa mère qui semblerait avoir rejoint la pègre des catacombes de Charousse.
Le Rayon de Soleil reprend la mer en direction du royaume de Castille.
Revenir en haut Aller en bas
Kombusha
Homme le plus classe du monde
Homme le plus classe du monde
Kombusha

Messages : 164
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 32
Localisation : Ca dépend où je suis

La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Empty
MessageSujet: Re: La Campagne "La Boca Del Diablo" (1)   La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Icon_minitimeSam 28 Jan - 0:11

Pour information, je suis vraiment aller chercher mon cheval. Le Vodacce a voulu squatter j'ai dis d'accord. Mais je défends le fait que mon cheval passait avant tout.

Et Hélo est pas contente parce que le "Fat Calife" il s'est aussi mangé de la poulie et qu'elle n'est pas mentionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Empty
MessageSujet: Re: La Campagne "La Boca Del Diablo" (1)   La Campagne "La Boca Del Diablo" (1) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Campagne "La Boca Del Diablo" (1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Campagne "La Boca Del Diablo / N.O.M" (6)
» MICHE DE CAMPAGNE EN COCOTTE.
» Campagne Plague
» [Blitzkrieg] clôture de campagne sicilienne
» Campagne Yggdrasill : prologue (4)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Héroïque & Super Héros :: Les Secrets de la Septième Mer-
Sauter vers: