TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Présentation du Jeu

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

Présentation du Jeu Empty
MessageSujet: Présentation du Jeu   Présentation du Jeu Icon_minitimeLun 31 Déc - 20:34

LotFP est un jeu d'aventures horrifiques, qui a pour cadre une Europe fantasmée du 17ème siècle. Le but annoncé de l'auteur est de transcrire l'horreur de H.P. Lovecraft (le Mythe de Cthulhu) et la Sword & Sorcery de R.E. Howard (Salomon Kane) plus que vers la fantasy classique de J.R.R. Tolkien.

Lamentations of the Flame Princess était à l'origine un fanzine de métal extrême : l'auteur affirme s'inspirer de l'ambiance musicale du doom et du death metal pour écrire les scénarios de la gamme. Beaucoup d'entre eux mettent en avant des intrigues et des illustrations sanglantes voire explicitement sexuelles, ainsi que des créatures inspirées des films d'horreur du cinéma indépendant. Les ouvrages de la gamme sont donc déconseillés aux mineurs.

Le jeu se démarque des autres jeux du mouvement "Old School Renaissance" par des choix radicaux en matière de capacités des personnages mais surtout par un parti pris déterminé, dénommé "Weird Fantasy". A la différence d'un jeu d'Horreur classique, les élèments surnaturels sont présents mais ne peuvent pas être expliqués, vaincus ou résolus. Les sentiments de vulnérabilité et de faiblesse des joueurs sont clairement l'ambiance recherchée.

En terme de règles, il s'agit d'un quasi clone de Dungeons & Dragons (OD&D) qui modifie de manière assez importante le jeu originel, tout en restant compatible avec celui-ci. On y incarne une des sept classes de personnages disponibles : quatre humaines et trois non-humaines, bien que les classes humaines soient volontairement mises en avant.

Le système permet d'incarner les trois classes de personnages originales de OD&D, le guerrier, le prêtre et le magicien, mais également le voleur, renommé ici Spécialist, jusqu'au niveau 20 et au delà. Pour ce qui est des races autres qu'humaines, Elfe, Nain, Hobbit, elles sont considérées comme des classes, à l'instar de OD&D.

Le personnages sont définis par 6 caractéristiques (Force, Dextérité, Sagesse, Constitution, Intelligence) ainsi que des capacités de classes se rapprochant d'un système de compétences. Ils accumulent de l'expérience pour gagner des niveaux. Les combats utilisent les notions de classe d'armure et de points de coup. Cinq jets de sauvegarde (paralysie, poison, souffle, objet magique, magie) sont très utilisés, étant donné la dangerosité des aventures proposées. Les combats et les jets de sauvegarde utilise 1D20. Il faut obtenir le plus haut résultat possible, la classe d'armure est ascendante.

Les neuf compétences disponibles sont notées de 1 à 6. On lance 1D6 et on essaye d'obtenir un score inférieur ou égal à son niveau pour réussir. En dehors du Spécialiste, les autres classes ont généralement des scores de 1 à 2 dans leurs compétences. Le Spécialiste a donc un véritable avantage sur les autres classes, puisqu'il est le seul à pouvoir les augmenter.

D'autres différences peuvent être citées :

L'auteur insiste pour que les monstres soient uniques pour chaque aventure. On ne trouvera pas de gobelins et d'autres grands "classiques". Les objets magiques reçoivent un même traitement : ils sont tous rares et uniques, et souvent maudits.
Toutes les classes savent crocheter et être discrètes. Mais seul le Specialist peut progresser dans ces capacités.
Seul le Fighter voit son bonus d'attaque augmenter avec son niveau.
Toutes les classes peuvent utiliser toutes les armes (sauf les halflings qui ne peuvent pas utiliser les armes de grande taille) et toutes les armures.
Les Magic-Users et les Elfes sont considérés comme chaotiques, et sont donc affectés par les sorts et les effets ciblant les créatures chaotiques.

Comme dans OD&D, le système de magie utilisé est le système dit "Vancien" (du nom de l'auteur américain Jack Vance qui l'inventa) ou "Fire and Forget". L'utilisateur de magie apprend chaque jour un certain nombre de sorts en fonction de son niveau et les oublie dès qu'il les utilise. Cependant les listes de sorts sont très différentes du modèle originel, puisqu'elles donnent la part belle à des sortilèges dangereux et ténébreux. Ainsi il n'y a pas de sorts de résurrection : la mort est définitive. Les sorts des magiciens et des clercs sont devenus bien plus sombres. Quelques exemples : les sorts pour contacter des entités extérieures appellent des monstruosités qui risquent de posséder le lanceur. Ainsi un magicien de niveau 1 peut invoquer n'importe quoi, même s'il ne pourra probablement pas le contrôler... Le sort "Guérison des maladies" stipule qu'étant donné que l'homme ou le semi-homme est un être dégoûtant et naturellement immoral, il doit faire un jet de sauvegarde contre la magie pour que le sort soit effectif. Le sort "Animation des morts" rend les squelettes extrêmement agressifs et met l'accent sur le côté immoral du sorcier qui manipule ces pauvres âmes.

(Article et gamme complète sur le GROG : http://www.legrog.org/jeux/lamentations-of-the-flame-princess )

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation du Jeu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plateau de présentation
» Kissa, présentation d'une chimère
» Présentation du manga ! :)
» Présentation SUG !
» Codes pour fiche de présentation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Lamentations of the Flame Princess-
Sauter vers: