TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Preston Taylor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
belial83
Elle couche avec le MJ !
Elle couche avec le MJ !
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 33

MessageSujet: Preston Taylor   Dim 29 Nov - 17:57

Issue d’une famille évoluant dans le domaine médical, je me devais suivre également cette voie. Cependant je ne voulais pas être un grand chirurgien comme mon père ou une gynécologue réputée comme ma mère, j’avais pour ambition de participer à de grandes avancées médicales, que mes résultats ne soient plus comparés à ceux de mon frère, chirurgien neurologue de grande renommée.

J’ai donc pris la décision de participer aux avancées médicales et scientifiques. Je voulais découvrir un moyen de lutter contre la mort. Je voulais à tout prix surpasser mon frère et montrer ma valeur à mes parents.
Je travaillais dur à l’école, je faisais mon maximum pour obtenir la meilleure place. Mais ça ne suffisait pas, malgré les nuits blanches, les repas manqués, les longues soirées, week-end et vacances à travailler sans relâche, il y avait un étudiant, Marc Peters, qui me surpassait toujours.  Comment faisait-il, alors qu’il passait ces week-ends à faire la fête, il n’avait pas l’air de faire autant d’efforts que moi et pourtant, ses résultats étaient excellents. Je voulais à tout prix connaître son secret.

C’est alors qu’une nuit, je l’aperçus s’introduire discrètement dans un entrepôt. Et au mépris de longues heures de révisions et de bûchage, je décidai de le suivre. En m’avançant vers l’ouverture qu’il avait empreintée, je vis 3 autres étudiants, que j’avais déjà pu voir sur le campus (je crois bien que c’était des élèves qui avaient 2 ans de plus que nous, d’excellents élèves également). Après quelques minutes, je continuai à m’avancer vers l’entrepôt. Je me glissai vers une fenêtre pour voir ce qui se passait. C’est ainsi que j’aperçus tout un équipement médical, avec notamment tout ce qu’il faut pour exécuter une réanimation. En observant encore quelques instants de plus, je pus voir que l’un d’entre eux s’installait sur la table d’opération pendant que les autres lui injectait un produit qui le mit en arrêt cardiaque. Puis une minute plus tard, voyant que personne n’intervenait, je bondis à l’intérieur de la salle, mais avant que je ne puisse atteindre le plateau de réanimation, les autres m’interrompirent en m’expliquant qu’ils faisaient une expérience et que je n’avais rien à faire ici. Ils m’attachèrent sur une chaise et au bout de 2 minutes, ils ramenèrent leur complice à la vie. C’était impensable. Le jeune cobaye était dans un état second, pendant que les autres lui demandaient ce qu’il avait vu…. de l’autre côté.
Que faisaient-ils ? J’étais complètement paralysée, et en même temps impressionnée. Quand je leur demandai ce qu’ils fabriquaient, Marc me regarda, avec un air des plus hautain, et rétorqua qu’ils défiaient la mort. N’importe quoi dis-je, lui arguant que c’était impossible et dangereux pour le système nerveux et circulaire. Mais toujours avec son air supérieur, il m’expliqua que cette expérience permettait de libérer, de désinhiber certaines parties du cerveau qui sont encore inexploitées et que ça stimulait ses capacités intellectuelles.
Là, je compris pourquoi sans effort il pouvait me surpasser, je lui promis de ne le dénoncer pour ses expériences à la Frankenstein en échange de me laisser étudier et participer à leurs travaux. Je voyais là un moyen de me surpasser, et de surtout le surpasser lui, car ces études étaient justes alors je pourrais les expérimenter sur moi et dans le cas contraire, je lui prouverais qu’il avait tort et que JE suis la meilleure. Après discussion avec ses complices, ils acceptèrent que je reste, tout en insistant sur le fait qu’ils gardaient un œil sur moi.
Après 2 mois passés avec eux, je m’aperçus que chacun d’entre eux avaient pu booster leurs résultats scolaires depuis qu’ils avaient commencé leur voyage dans l’au-delà (c’est comme ça qu’ils nommaient leur projet). Pour l’instant je me contentais de les observer, d’étudier leur vie avant et après leur « voyage », je procédais aussi des examens médicaux pour vérifier si leur santé n’était pas plus fragile. Mais je ne trouvais rien qui me permette de penser que l’expérience ne fonctionnait pas ou qu’il y avait des répercussions négatives sur leur corps.

C’est ainsi qu’au bout de quelques mois, je décidai de tenter moi aussi l’expérience, de faire ce voyage vers l’au-delà. J’en parlai donc à Marc, qui me répondit qu’il devait y réfléchir et en parler avec ses confrères. J’attendis 2 semaines avant d’avoir de nouveaux des nouvelles de Marc qui m’annonçât que 2 semaines plus tard il me tuerait….et me ramènerait à la vie.
Le jour fatidique arriva. J’étais à la fois impatiente et inquiète. Je me rendis au rendez-vous à l’entrepôt habituel. Ils me préparèrent sans un mot pour l’expérience. Je m’installai sur la table d’opération. Je ne voyais plus que les lumières au-dessus de ma tête. Ils m’endormirent, je sentis une douleur atroce dans la poitrine et ... plus rien.

Je ne sais pas ce qui se passa exactement, j’eus l’impression de flotter hors de mon corps, je vis comme des formes vaporeuses dans la salle de l’entrepôt puis, un flash de lumière … et retour à la salle d’opération. Marc et les autres avaient l’air en sueur, et soulagé, que s’était-il passé ? Le temps de reprendre mes esprits et ils m’expliquèrent que la séance avait mal tourné. Je ne comprenais pas, j’étais pourtant revenue. Mais apparemment au lieu de me ramener au bout de 2 minutes comme prévu, j’étais morte pendant au moins 5 minutes. La batterie du défibrillateur s’était débranchée et sous la pression ils ont eu du mal à la remettre rapidement. Je regardais autour de moi mais rien, juste une sensation étrange. Ils me demandèrent après quelques minutes ce que j’avais vu comme chaque fois que l’un d’entre eux étaient revenus, juste une sensation de flottement leur répondis-je. Et chacun retourna dans sa chambre.

Le lendemain, je me sentais différente, plus éveillée à ce qui m’entoure. Au cours des semaines qui suivirent,  mes résultats se sont nettement améliorés. J’avais enfin rattrapé mon rival et maintenant partenaire Marc. Je n’avais plus autant la nécessité de travailler jour et nuit comme avant pour me maintenir au sommet. Je continuais également les expériences avec le groupe. Tous les mois, nous nous réunissions pour le grand voyage. Chacun son tour, on passait sur la table d’opération. Lorsque mon second voyage arriva, j’étais plus confiante et impatiente d’accroître encore mes capacités. Mais au réveil, je ressentis encore un sentiment étrange, au fur et à mesure des expériences où j’étais le patient, je voyais de plus en plus clairement ses formes blanchâtres qui m’entouraient, jusqu’à en voir un de près. J’aperçus un œil qui me fixait. Je le vis également à mon réveil. Puis apeurée je regardai Marc, il me demanda ce que j’avais vu, et regardant de nouveau en direction de cet œil, il n’y avait plus rien. Je crus à une hallucination suite à ces expériences de mort.
Cependant, la semaine qui suivit, je ne pus pas dormir sans faire de cauchemar, revoyant sans cesse cet œil qui me fixe, et qui se rapproche, devenant plus qu’un œil mais un homme qui me regarde, et se rapprochant de plus en plus, jusqu’à presque me toucher….et je me réveille en sueur. Quand je racontai cette histoire à Marc, il me prit pour une folle, prétextant qu’aucun d’entre eux n’avaient vu de fantômes ou autres spectres lors de leur voyage et que je ferais mieux d’arrêter de venir les voir car ils n’avaient pas besoin de filles cinglées pour les déranger.

Suite à cette discussion, je ne remis plus les pieds dans l’entrepôt. Mais les cauchemars ne cessaient pas. Je devais prendre des somnifères pour pouvoir dormir, sans rêver. Mais j’avais constamment un sentiment de mal-être lorsque je me trouvais dans les hôpitaux. Bizarrement je trouvais les morgues plus tranquilles, peut-être parce que les âmes avaient déjà quitté les corps avant d’atterrir dans cette chambre froide, alors que j’avais l’impression de les sentir errées dans les couloirs des hôpitaux. Ou bien Marc avait raison, je deviens folle, le stress des examens finaux approchant, je me sentais de plus en plus mal. Je n’avais pas besoin de travailler plus que nécessaire, car même sans avoir vécu de nouveaux l’expérience de la mort depuis plus d’un an, je restais au top niveau, toujours en tête des résultats, surpassant même parfois mon rival. Mais continuant de me sentir mal dans les services hospitaliers, je décidai de me spécialiser en médecine légale, dans les morgues. Je réussi mes examens avec les meilleures notes de toute la promotion, ce qui rendit mes parents fiers, bien qu’ils ne comprennent pas mon orientation.

Depuis, je travaille à la morgue de New York, où je parle peu avec mes collègues. Certains pensent que je n’aime que les morts car j’ai l’air plus détendu dans la chambre froide que dans les soirées entre collègues. D’autres pensent que je suis folle ou fragile tout simplement. C’est vrai qu’il m’est arrivé de pleurer en arrivant sur une scène de crime, surtout lorsque le nombre de victime est important. Lors de ma première scène de crime, j’ai fait un malaise, en disant que je ressentais une présence, alors forcément il est normal qu’ils me croient cinglés. Depuis je suis moins souvent envoyée sur les scènes de crime que mes autres collègues, ils ont peut-être peur que je fasse un malaise ou que je leur dise que je vois des morts. Mais tant qu’ils me laissent ma morgue je me fiche de savoir ce qu’ils pensent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Preston Taylor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Epilogue. ♪ (Taylor A. Lacey)
» Taylor A. Lacey
» Présentation de Taylor Black. [Validée]
» Mick Taylor
» Anna Preston - Are you talking to me ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Contemporain Fantastique :: KULT-
Sauter vers: