TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne Rolemaster : Chapitre V - Scénario Neuvième

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2851
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Campagne Rolemaster : Chapitre V - Scénario Neuvième   Jeu 29 Oct - 19:12

"Le Bal du Griffon"

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptinico
"Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil ..."

avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 36
Localisation : France

MessageSujet: Re: Campagne Rolemaster : Chapitre V - Scénario Neuvième   Sam 8 Oct - 0:30

Peu de temps après les événements qui ont précipité le palais de l’UMMuS dans un labyrinthe de la Dame des Souffrances, la Belle du Griffon organise un bal dans sa forteresse volante. Elle y invite du beau monde, dont plein de mages. Ce sera certainement l’occasion de recruter pour l’école de magie. En attendant le bal, Caius s’initie au mentalisme. Sa place au sein de l’école en sera renforcée.
Le bal est au centre des préoccupations. Chacun choisi son partenaire, sa tenue. Le thème de la soirée est le dragon. Alix se fait faire un costume avec un dragon brodé. Caïus préfère arborer son blason, un griffon. Cian fait reproduire magiquement sur sa cape la scène de son combat contre les 3 dragons légendaires dans le plan des Légendes. Il profite aussi d’un peu de temps libre pour commencer à enchanter un multiplicateur de points de pouvoirs mentalistes pour Caïus.
Le jour du bal arrive. L’UMMuS est bien représentée. Mais il y a bien d’autres invités, tous mages, dont des princesses, et d’autres porteurs d’esprits légendaires.
Alix se rapproche tout de suite de Prosiana, qui a un dragonnet sur son épaule. Pendant ce temps-là, Cian accompagne la Belle du Griffon, mais les archimages avec qui elle converse le snobent. Il en profite pour s’éclipser et rejoindre Alix. Il va ensuite rencontrer Adenael, une princesse de l’Eternelle Rencontre. Cian fait encore une fois preuve de son manque d’étiquette, mais cela ne rebute pas la princesse, qui a une idée derrière la tête. Elle a pour mission de chercher des alliés dans leur guerre contre les Sorciers Rouges de Thay. Mais cela implique un mariage, que Cian ne souhaite pas. La situation est délicate, car accepter signifierait pour Cian de devenir un émissaire des elfes des Royaumes Oubliés, et faire la guerre à leur place ; refuser signifierait s’en faire des ennemis. Bien sûr, aucune de ces deux possibilités n’est envisageable. Cian pense alors à démissionner de son poste de doyen d’honneur. Cela empêcherait la prise de contrôle de l’école de magie par les Elfes, et l’union n’aurait donc plus d’intérêt. Mais Grender prend l’initiative d’inviter Adenael à danser, avant que Cian ne le fasse, ce qui est contraire au protocole (Cian a choisi d’ouvrir le bal avec la Belle Du Griffon). La princesse refuse, et Grender crie au scandale. Il se retire, avant d’envoyer un message à la princesse, lui disant que les possibilités d’alliances sont compromises à cause de son refus.
L’école pourrait quand même tirer avantage de la situation, car pendant son discours, la princesse a mentionné les alliés de la Simbul, en les dénigrant. Du coup, le fait de les prévenir pourrait aider à conclure des alliances avec eux.
La princesse et toute sa délégation quittent le bal sur le champ, et s’ensuivent les spectacles. Lors de la deuxième cession de danse, Cian accepte une danse à Reyn de Morcerf, mais il va se retrouver contre son gré à faire toutes les danses en sa froide compagnie. Puis, à la fin de la soirée, différents groupes de discussion se forment dans divers lieux du château.
Alix participe à une discussion avec des druides, et autres personnes proches de la nature. De ce groupe germe l’idée de rendre le jardin de l’UMMuS sauvage. Cianandacil propose d’en créer un dans les limbes, qui constitue un lieu sécurisé, et dont les seules limites sont celles de la volonté de son créateur.
Cian discute un peu avec Reyzane. Elle vient du monde de Victoriana, l’alchimie y est très utilisée. Mais la sécurité les interrompe, en ramenant deux voleurs ; une belle rousse connue sous le nom de Mayn, et un halfing dénommé Mysnyk le Nabot. Elle est magiquement active, lui n’a qu’une aura rémanente à cause des nombreux objets magiques qu’il porte habituellement. Tout de suite, Cianandacil lance une détection de portail étendue à l’ensemble du château. Il ne perçoit pas de portail ouvert, mais seulement une aura rémanente de portail. Sachant cela, il s’aperçoit que la même aura, mais infime, est présente sur un anneau non magique que portait Mayn. Il s’agit d’une balise planaire, qui permet d’attirer quelqu’un à soi. Il y a donc forcément un complice dans le château. Il faut absolument connaître les lieux et les clés de portail. Cian questionne la Belle du Griffon à propos de l’objet magique qu’on lui a siphonné, et il contenait un sort de téléportation vers le château. Les affaires sont liées. Cian se fait déguiser magiquement en garde par les illusionnistes et accompagne Arsynia à la recherche du complice. Il remarque ainsi une servante, bénéficiant d’un camouflage. Il s’agit en réalité d’une sicaire. Arsynia la paralyse avec du poison, elle est appréhendée puis interrogée. Une personne leur a filé un tuyau. Il s’agit de Silinia, la même qui a absorbé la magie des objets des membres de l’UMMuS. La sicaire a traité avec la mage pour obtenir l’info en échange de 75% des objets magiques. Les deux autres ne le savaient pas.
Elle a absorbé l’énergie magique du bâton de la Belle du Griffon, donc elle a appris beaucoup de chose, dont le moyen de venir ici. La Belle du Griffon décide alors de les éliminer, et charge les nécromanciens de les « recycler », pour leur plus grand bonheur.

La plupart des invités repartent.
Les prêtres mages et les archimages ne veulent pas collaborer avec l’école à cause de l’amitié avec l’école de nécromancie.

Cian rentre au palais pour bosser, avec son épouse. Alix reste chez la Belle du Griffon.

Le lendemain, un conseil de sécurité exceptionnel a lieu, pour faire le bilan politique de la soirée de la veille.
Finalement, Cian ne démissionnera pas. La proposition d’une école de la nature est acceptée, même si certains ne sont pas convaincus par le projet, l’école étant plutôt réservée aux utilisateurs d’essence. Le fait de créer le jardin dans les limbes, et donc d’éloigner plus ou moins les druides de l’école aide peut-être à faire accepter cette nouvelle discipline…

Du coup, de nombreux mages rejoignent l’UMMuS : Grud, Arktya, Vassilane, Colombe, Rezane, Melyse, Prosiana, la Dame des Flocons, Tilinia, Sarielle, Eliana, Gardel, Scaline, Urgol, Esteria, Arkyon, Borgon, Mara, Opraline et la Belle Féline.

Il est aussi question de recréer les portails permanents entre les écoles.

La soirée se poursuit avec un conseil de diplomatie, ayant pour ordre du jour la question elfique. Grender explique pourquoi il a délibérément fauté. Selon lui, au vu de la tentative de l’approche diplomatique, il a jaugé qu’il était beaucoup plus sage de ne pas devenir les pions contraints du peuple elfique le plus imbu qui existe dans les plans. Il a pris en son âme et conscience la décision de clore les relations diplomatiques. La rencontre était en terrain neutre, ce qui a garanti une certaine sécurité, et il était préférable de le faire en ces circonstances. Il présente officiellement ses excuses à l’hôte : la Belle du Griffon. Il ne voulait pas devenir la marionnette de ces gens.

Il serait possible de tirer avantage des pensées de ces elfes envers les elfes de la confrérie de la Harpe. Il serait bon de prévenir Kelben Arunsun, le véritable maître de Waterdeep. Cela pourrait améliorer les relations de l’école avec eux.

Pour revenir au problème de sécurité de la soirée, Cianandacil pense qu’il est nécessaire de lister les sorts absorbés pour savoir à quelles menaces l’UMMuS est exposée, et les prévoir. En effet, il y avait dans le bâton un sort de TP vers le château, qui a permis d’y faire pénétrer des voleurs. Cela ne doit pas se reproduire avec l’UMMuS, même si elle n’existait pas au moment du larcin.

A la fin de la soirée, la relance est faite pour retourner dans l’espace astral pour quérir du nectar d’abeilles psioniques.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Campagne Rolemaster : Chapitre V - Scénario Neuvième
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Rolemaster : Chapitre III - scénario premier
» Campagne Rolemaster : Chapitre III - scénario second
» Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Second (2)
» Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Treizième (2)
» Campagne AD&D : scénario second

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Rolemaster-
Sauter vers: