TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne Shadowrun 207X - Scénario Sixième (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2848
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Campagne Shadowrun 207X - Scénario Sixième (1)   Jeu 23 Juil - 18:39

"Corp Boat" ou "Aboard the Cetus" (I)

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dokoï
Ingénieur pas très ingénieux ...
Ingénieur pas très ingénieux ...
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 05/01/2013

MessageSujet: Re: Campagne Shadowrun 207X - Scénario Sixième (1)   Mer 3 Fév - 18:33

Extrait du journal de Irène Ash

16 Avril 2070
Je l’ai retrouvé ! Depuis le temps que je le cherche... J’ai pu lui parler et je sais désormais qu’il est lié à Telestrian Neurotechnology. Enfin bref, je vais vous expliquer comment je l’ai retrouvé, ou plutôt, comment IL m’a trouvé.

Ce dimanche, j’ai été invitée par M. Forrest pour un brunch au Mayflower Hotel. Comme à chaque fois, pas d’avance pas de retard, je suis arrivée pile à l’heure. C’est Maid qui nous a accueillis et qui nous a conduits (Abi, Axo, Big Gun et moi) jusqu’au salon bar qui avait été privatisé pour l’occasion. Nous nous retrouvons donc avec Leo qui est accompagné de Eurydice, équipée d’un exosquelette de rééducation active pour ses jambes, ainsi que de Angel, habillée de manière décontractée (branchée). Eurydice semblait mal à l’aise, je suppose que cela était dû à la présence de Angel.
C’est M. Forrest qui nous a expliqué la raison de notre présence. Lui, avec Eurydice et Angel sont invités sur le Cetus afin de négocier avec différentes AAA pour la fameuse affaire Forrest/Fowler (la première affaire qui m’a fait rencontrer Leo). Eurydice et Leo cherche à négocier avec les différentes corporations afin d’obtenir un financement dans leur recherche pour pouvoir construire un prototype (projet baptisé Orpheus) mettant en œuvre leur théorie sur les machins quantiques. Les corporations qui seront présentes sont donc :
- Mitsuhama Computer Technologies
- Shiawase
- Renraku Holdings
- Ares Macrotechnology
- Aztechnology Corporation
- Saeder-Krupp
- Horizon
- NeoNET

La société F&F Limited, représentée par Leo, Eurydice et Angel souhaite donc obtenir un partenariat (échange d’action de préférence) voir être en sous-traitance mais ils ne veulent en aucun cas vendre leurs brevets ou leur société. Nous serons là en tant que membres de F&F Limited, société déclarée des UCAS. Le départ pour le Cetus est prévu dans l’après-midi et le contrat est très bien rémunéré.
Abi et Axo partent donc se changer alors que Big Gun et moi-même sommes déjà prêts. Nous nous renseignons donc sur le lieu des négociations :
Le Cetus est une ville flottante constituée de blocs de béton accolés les uns aux autres. Elle a été construite par les trois corporations japonaises que sont Mitsuhama, Shiawase et Renraku. La ville circule dans les eaux internationales sans jamais pénétrer dans les eaux d’un pays et elle est considérée par les corporations comme une zone neutre. Le « navire », si on peut l’appeler ainsi, mesure environ 5km500 de long et possède 2 réacteurs à fusion nucléaire. Il possède 64 niveaux habitables (séparés eux-mêmes en plusieurs étages) et 1 tour de plus de 100 étages. La ville possède de nombreux restaurants regroupant les spécialités du monde entier (chinois, japonais, français, mexicain,...) ainsi que plusieurs galeries commerciales. On peut dénombrer 7 casinos, 22 salles de spectacles et 4 complexes sportifs. Enfin, au niveau structure, on peut noter 12 pistes d’atterrissage pour VTOL.
Au niveau sécurité, nous sommes au Must du Must... Le navire est sans cesse escorté par 12 croiseurs et frégates qui ne s’éloignent pas à plus de 15km, il est équipé d’un système de brouillage ainsi que de batterie de défense. Il y a un problème de magie sur place et une rumeur dit qu’un nœud tellurique est ancré sur le navire. Une sécurité magique est présente et elle est composée uniquement de mages, pas d’un seul chaman. Pour la matrice, ils ont une connexion dernier cri qui n’est en général pas connectée à la grille mondiale pour des raisons de sécurité. Enfin, le système juridique en place est le système juridique corporatiste (au cas où ça tournerait vraiment mal...).

Arrivés le milieu de l’après-midi, nous avons été conduit en limousine blindée jusqu’au Seattle Takoma, dans la section privée réservée aux corporations. Nous avons alors embarqué dans un VTOL de la AAA Shiawase (probablement chargé d’acheminer les passagers du tarmac à la ville) puis après 40 minutes de vol plein ouest, nous sommes arrivés sur le Cetus. Des hôtesses nous ont accueillis et nous ont conduits à notre logement situé au dans le centre du septième étage de la tour, l’appartement se situant au milieu des hôtes de marque. Une fois les hôtesses parties, nous avons vérifié la sécurité du logement.
D’un point de vue physique, Big Gun et moi avons pu découvrir de nombreux systèmes de sécurité (détecteur de mouvement, sécurité incendie,...) pouvant être utilisés à double tranchant, c'est-à-dire, pour notre sécurité personnelle (malaise,...) mais aussi contre nous. J’ai pu repérer sur le sol des capteurs de pression pouvant tracer absolument tous les mouvements et j’ai aussi pu voir un système de mise en quarantaine du compartiment (totalement étanche et insubmersible).
D’un point de vue astral, deux esprits veilleurs de type alarme sont présents. Un espace astral permettrait de quitter et d’entrer dans le compartiment mais l’un des esprits le surveille.
D’un point de vue matriciel, le système semble impénétrable.

Big Gun a fait des cocktails pour tous (et en a englouti le double...) et Leo nous a exposé le programme du séjour ici. Nous sommes invités le soir même par Aztechnology dans un restaurant mexicain. Le soir même, nous devons rencontrer Arès dans un club (le Silk Rope) choisi par M. Forrest. Ensuite, nous rencontrerons Mitsuhama au petit déjeuner, puis NEOnet au déjeuner. Enfin, le soir, nous nous entretiendrons avec Shiawase dans un restaurant japonais. Nos ordres sont clairs, au-delà de la sécurité personnelle de Leo, Eurydice et Angel, nous devons prévoir une porte de sortie. Je me suis donc occupée de cette partie là en prévoyant des chemins au départ du « Mosquito », le restaurant mexicain, et au départ du « Silk Rope » vers les pistes VTOL puis je suis partie me promener vers les magasins d’armement et de cybernétique. Lorsque je suis revenue, nos trois clients parlaient stratégie commerciale entre eux et je les ai donc ignorés. Le soir, nous sommes partis au resto en véhicule électrique.

Nous nous sommes donc retrouvés attablés avec un « chef de cartel de drogue » ou plutôt un représentant de Aztechnology, mais je pense qu’il n’y a que peu de différence. Le groupe de garde du corps ressemblait plus à des casseurs de bras mexicains qu’à des corporatistes mais équipés de manière conventionnelle d’un point de vue armement. Par contre, leurs tenues, elles, n’étaient pas conventionnelles, normalement, ils auraient dû être en costumes, ce qui n’était pas le cas. De plus, ce n’était pas des jaguars mais des « gros bras ». D’après leurs attitudes, ils voulaient se donner un style mais on pouvait, en observant un minimum, voir que ce sont d’anciens militaires/mercenaires/ou commandos. Leur chef, le stéréotype parfait du mercenaire mexicain, était armé de deux armes de poings calés dans des holsters situés sous ses bras. Il avait l’air de bien connaître le personnel du restaurant et c’est le cuisinier en personne qui venait le servir. Il a choisi la manière dur à cuir pour les négociations, très pro, mais très carré, comme s’il était en position de force, à l’intimidation. La proposition qu’il a faite, d’après ce que j’ai pu voir sur le pad donné à M. Forrest, était de 3.500.000 Nuyens (ce qui est plutôt ridicule). Il souhaitait racheter F&F Limited avec les brevets. Mais Leo ne s’est pas démonté et lui a répondu de suite comme quoi Eurydice et lui souhaitait être acteurs du projet et non juste le vendre. Après quoi, M. Escuardo (le mexicain) a décidé de se la jouer intimidation (toujours à demi-mots) en disant que c’était la meilleure offre et que de toutes façons, Aztechnology allait dominer le monde ou des trucs du genre... Mais Angel a arrondi les angles en disant qu’ils allaient y réfléchir (bien que la décision était déjà prise). Avant de partir, nous avons eu le droit à une petite Pignata et M. Escuardo a serré bien fort les mains de M Forrest, de Eurydice et de Angel.

Nous nous sommes donc ensuite dirigés vers le Silk Rope. Nous nous sommes retrouvés face à une représentante de Arès, une véritable beauté fatale comme on en voit peut, le point faible de Leo. Nous nous sommes rencontrés dans une alcôve en hauteur avec vue sur la scène. Coté Arès, quatre Knight Errants étaient présents, chacun avec sa valise de sécurité. Big Gun, les Knight Errants et moi sommes restés debout dans la pièce tandis que les autres se sont assis. Mlle Cole a ouvert les négociations en expliquant directement les « intérêts » qu’il y a à accepter l’offre qu’elle va proposer. Elle a rappelé que le projet est un projet de Arès à l’origine et elle a menacé d’attaquer juridiquement Leo sur les propriétés intellectuelles, mais celui-ci a rétorqué que le projet était dans le cadre de ses études et que celle-ci avait déjà été remboursées, donc qu’il n’y avait rien à faire juridiquement parlant. Elle a continué en le menaçant de diverses manières afin qu’il finisse ce qu’il avait commencé au sein de Arès. Elle lui a donc proposé un nouveau contrat : faire un partenariat le temps de finir le projet avec des fonds disponibles (à hauteur de 7.000.000 Nuyens). Mais Leo a refusé de suite car le projet coûtera au moins le double et avec les structures déjà existantes. Nouvelle menace de Mlle Cole qui lui a signalé qu’il a enlevé une employée de Arès qui n’était plus capable de terminer seule le projet (Eurydice) et que c’est eux qui ont fait sa rééducation. Leo les en a remercié et les a félicité en disant que c’était quand même la moindre des choses. Elle a alors fait une dernière offre avec une enveloppe de base de 10.000.000 Nuyens avec possibilité d’obtenir des fonds supplémentaires et Arès fournit les laboratoires d’Atlanta, les meilleurs puisqu’il s’agit du siège de Arès. Leo répond clairement qu’il ne peut en aucun cas accepter le lieu mais qu’il accepterait si c’était à Seattle et que le matériel était acheminé au frais de Arès.

C’est à ce moment là que je l’ai vu, il utilisait un gant de réalité virtuelle et nous observait. C’était Maximilien, je ne l’ai pas lâché des yeux. Je ne sais pas combien de temps s’est passé, mais j’ai perdu le fil de la conversation entre Mlle Cole et M. Forrest.
Puis, M. Forrest s’est levé et est parti. Mlle Cole lui a alors lancé une dernière réplique : « Réfléchissez bien M. Forrest, vous n’aurez pas d’autres chances. ». Nous lui avons emboité le pas, mais j’ai tapé légèrement dans le dos de Big Gun et me suis éclipsée du groupe à la poursuite de Maximilien et de l’elfe qui l’accompagnait. Je les ai suivis jusqu’à arriver au niveau d’une passerelle extérieure. Là, la femme elfe me faisait face, revêtue de matériel militaire Arès, mais du Arès trafiqué. Lui observait la lune, accoudé à la rambarde, dos à moi. Je l’ai interpellée et je suis enfin parvenue à discuter un peu avec lui. Il m’a parlé de destiné (comme quoi le destin nous sépare et nous rapproche sans cesse) et comme quoi je serais la première à être partie à l’époque. Puis il m’a informée qu’il représente Telestrian Neurotechnology et qu’il souhaiterait une entrevue avec M. Forrest, que ce serait notre seul moyen de le revoir.
Puis il a commencé à partir et j’ai tenté de passer l’elfe qui m’a fait un croque-en-jambe et m’a bloqué au sol. J’ai réussi à me libérer et je l’ai poursuivi. Mais cette garce m’a de nouveau bloquée. L’ayant perdu de vue, j’ai décidé de m’enfuir, après tout, il est sur le navire et ne va pas partir sans avoir eu son entrevue.
Je me suis donc dirigée vers la localisation des autres et lorsque je suis arrivée, il y avait un attroupement et les Samouraïs  Rouges emportaient deux « ninjas ». Pour s’excuser de la gène, Renraku nous offre un avocat si nous voulons les poursuivre, un repas au Fuji-San ainsi que du champagne pour la soirée. Arrivés à la chambre, Abi m’expliqua alors ce qu’il s’est passé en mon absence. Cinq Ninjas les ont embusqués, trois se sont enfuis et les deux autres ont été mis KO. Ils étaient là au nom d’Arès pour enlever Eurydice afin de forcer la main à Leo. De mon côté, j’explique que j’ai suivi quelqu’un qui nous observait pendant l’entretien avec Arès, qu’il s’agissait d’un elfe de Telestrian Neurotechnology, la corporation du gouvernement du Tír Tairngire et qu’il souhaite avoir un rendez-vous avec F&F Limited. Leo me dit qu’il va y réfléchir.

Ce soir, je me repose sur mes compagnons, car moi, je compte bien boire et oublier ce qui s’est passé.


17 Avril 2070
Le réveil a été difficile ce matin, comment en aurait il pu être autrement ? Apparemment, c’est Abi qui m’a changé et m’a aidé à me coucher hier soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Campagne Shadowrun 207X - Scénario Sixième (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Shadowrun 207X - Scénario Sixième (2)
» Campagne Shadowrun 4 - Scénario Quatrième
» Campagne AD&D : scénario sixième (2)
» Campagne Shadowrun 205X : "La Mort en Direct"
» Campagne Shadowrun 205X : "L'art à la portée de toutes les bourses"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Cyberpunk :: Shadowrun-
Sauter vers: