TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Douzième

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2851
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Douzième    Jeu 8 Jan - 23:29

"La Pêche au Poisson-Lune"

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
avatar

Messages : 2851
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 40
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

MessageSujet: Re: Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Douzième    Mer 22 Avr - 20:10

Le récit de Dagomar :

Mon voyage dans l'Archipel de Nihon

"En ce matin chaud au Royaume du Pashendar, où je suis devenue le général des armées du Maharajah Ciannandacil, une missive est apportée par Nobukami Motokiyo, émissaire envoyé pour nous accompagner dans l'Archipel de Jade.
Suite à mon amour pour leurs sushis présentés lors de la chasse au Tigre, l'ancien Maharajah et ses invités ayant détesté, le Mikado souhaite nous rencontrer, le nouveau Maharajah et moi (surtout moi!), pour me faire une demande inattendue.
Alix et Melwen nous accompagne.

Le voyage se passa calmement. J'ai pu en apprendre plus sur ce pays lointain et parler de mon royaume et de ses dieux. Nobukami Motokiyo souriait beaucoup Mais Sly Nye, qui nous accompagnait, m'a dit que c'était  parce qu'il était gêné par mon langage. Je ne vois pas pourquoi.
Il a essayé de me faire manger avec des baguettes mais je les ai cassées. Ces trucs sont trop petits et fragiles pour mes pattes. Et puis quelle idée de manger avec des tous petits bâtons ?!

J'ai réussi à pratiquer la pêche zen et pris un thon de fort belle taille, et j'ai même attrapé un poisson volant à mains nues ! Bon pas la première fois, mais il faut toujours persévérer dans la vie.

Nous sommes arrivés à bon port. Tout le monde en avait ras le bol de ce voyage lent et tranquille. Peut être que Melwen avait le mal de mer : elle n'avait pas l'air très bien. Ciannandacil a passé son temps à faire des sorts sur sa cape et Alix...heu....bah elle était transparente, je ne me souviens plus de ce qu'elle faisait ...

Dés notre arrivée au port, l’accueil fut chaleureux et vif. Des soldats faisaient un cordon pour que la foule de nous approche pas, mais des enfants réussissaient à passer entre leurs jambes pour nous donner des cadeaux.

Je ne sais pas pourquoi les gens me dessinent et encore moins avec des oreilles et des yeux noirs. Des peintures de guerres peut être ?
On nous a conduit dans notre chambre afin de poser nos affaires. Nous nous sommes changé en kimono, une sorte de cape avec des manches, super légère et toute fine. Pas un habit pour le combat, on se sent tout nu avec ce truc !
Dans la journée j’ai demandé qu'on m’achète de nouvelles baguettes pour remplacer celles de Nobukami que j'avais cassées.
L'après midi fut longue, on était assis, Ciannandancil et moi, pour recevoir pleins de gens qui nous apportaient des cadeaux. Je me souviens qu'un homme qui faisait de drôles pliages en papier nous en a offert, mais on lui a demandé un poisson et un tigre. L'homme s'est exécuté mais la coutume voulait qu'on refuse 2 fois avant d'accepter son cadeau, alors que nous lui avions demandé. Quelle étrange marque de politesse.

Le Shogun a mangé avec nous le soir, ainsi que Nobukami Motokiyo habillé en blanc. Sly Nye m'expliqua que le fait de porter un kimono blanc voulait dire que c'était son dernier repas.
Il m'a demandé de le décapiter pendant qu'il allait se planter une lame dans le ventre afin de laver son honneur. Je ne comprends pas cette pratique, s'il quelqu'un salit ton honneur tue-le ! Mais apparemment son ennemi étant lui-même, il n'avait pas d'autre choix. Le fait de rencontrer des étrangers le souillait. Pourquoi le font ils alors ?
Alors, juste avant le dessert, j'ai assisté Nobukami Motokiyo pour mettre fin à sa vie. Je n'avais plus faim pour le gâteau.
Je sens que je ne vais aimer que la cuisine de ce pays aux manières particulières. Leur silence et leurs manies sont inconfortables.

Le Shogun m'a enfin demandé de pêcher un poisson lune pour respecter une tradition quelconque, je n'ai pas vraiment écouté....
Mon geste, ce meurtre forcé, m'a profondément marqué. Il faut que je lave mon honneur et celui de Nobukami Motokiyo. Où est la vérité ? Pourquoi faire un voyage pour venir nous chercher si ça le conduit à une morte certaine et déloyale ?  

Le lendemain, après une nuit un peu agité, j'ai appris que le poisson que je devais pêcher faisait 15 m de long et était couvert de crochets empoisonnés. Ce poison était tellement fort qu'il tue n'importe qui en quelques instants. De plus il peut gonfler et ainsi mesurer 20 m de diamètre. Tout ça pour une tradition avec une histoire de pleine lune que je n'ai pas du tout compris.

Mais j'ai donné ma parole, alors je pêcherai ce poisson lune .

J'ai été voir un vieux pêcheur pour avoir d'autres renseignements et conseils. Il avait déjà pêché un tel poisson dans sa jeunesse et ses conseils furent précieux. Après une journée à me préparer, la nuit tomba. Pleins de gens nous regardaient des falaises qui surplombaient la baie où nous devions pêcher ce poisson lune mythique géant. Mes compagnons étaient également prêts. Un pêcheur nous accompagna .
Premier essai, premier échec. Le poisson que j'avais cru voir n'était pas le bon.
Second essai. Là c'était le bon poisson mais je tombai à l'eau. Ciannandacil dut me téléporter en dehors de l'estomac de la bête car il m'avait gobé aussi facilement qu'une mouche. ! Pris dans les filets, je harponnais ce poisson géant et le tuai d'un seul coup ! On est revenu sur la berge, acclamé par la foule. Je pris une de ses dents pour la donner à la famille de Nobukami Motokiyo, puisque je ne pouvais tuer son ennemi. Je lui ai dédié cette pêche.

Le soir venu, juste avant le repas, des gardes d'honneur nous ont conduit secrètement auprès, mais pas trop, du Mikado. L'homme est considéré comme un Dieu, et nous n'avions pas le droit de poser les yeux sur lui. Encore une coutume étrange de ce pays. Pour nous remercier d'avoir pêché le poisson lune ils nous fit un cadeau à moi et à Cian. Je reçus la perle magique trouvée dans les entrailles de la bête et Cian un tanto avec une garde en jade. La perle chasserait les ténèbres et rendrait sa forme primaire aux lycanthropes. J'ai également accepté de devenir ambassadeur du Pashendar pour les Archipel de Jade. Et dire que je sais presque rien de ce pays non plus. Moi qui vient des Royaumes de glace. Quelle vie décousue.
Puis on a dégusté ce fameux poisson lune à la chair tendre mais délicate à préparer à cause du poisson toujours aussi mortel qu'il recèle.
Et, encore une fois juste avant le dessert, des gardes nous ont informé de la mort du goûteur du Mikado. Ce dernier est mort empoisonné alors qu'il gouttait le plats destiné à l'Empereur. Le cuisinier fut arrêté sans plus de cérémonie. Il m'a demandé de rétablir la vérité avant le matin sinon, lui et sa famille seraient déshonorés. Et vu ce que les personnes déshonorées doivent faire, j'ai accepté.
Alix a remarqué un brin de fil dans l’assiette destiné au Mikado, probablement laissé par le poison virulent que l'on verse le long d'un fil pour empoisonner une cible que l'on ne peut approcher. Ciannandacil envoya un esprit de l'air pourchasser le coupable, qui était un singe ???? Oui, un tout petit singe mal élevé et dressé à faire ce genre de chose. Mais ce singe, à qui était il ?
Une rapide course poursuite et une enquête auprès du tigre du zoo (mes compagnons ont des capacités étranges) ont pu nous conduire au gardien de ce même zoo. Ce dernier était menacé par l'aide du camp du Shogun et forcé à agir de la sorte. De retour au palais avec le gardien et la saleté de singe, j'ai pu innocenter le cuisinier. Ô ! À ma grande surprise aucune preuve ne me fut demandée. Ma parole fut acceptée sans l'ombre d'un doute. Encore un truc qui m'étonne, mais c'est gratifiant.

Mes prochaines aventures risquent d’être aussi palpitantes !"

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Douzième
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Rolemaster : Chapitre III - scénario premier
» Campagne Rolemaster : Chapitre III - scénario second
» Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Second (2)
» Campagne Rolemaster : Chapitre IV - Scénario Treizième (2)
» Campagne AD&D : scénario second

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: Médiéval Fantastique :: Rolemaster-
Sauter vers: