TABULA RASA

Le forum pour parler de nos jeux, scénarios, et campagnes.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7)

Aller en bas 
AuteurMessage
magnamagister
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
Grand Seigneur de la Galaxie Rôliste !
magnamagister

Messages : 3123
Date d'inscription : 16/12/2009
Age : 42
Localisation : Châlons en Champagne, sur sa chaire pas loin du tableau

Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7) Empty
MessageSujet: Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7)   Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7) Icon_minitimeJeu 10 Juil - 16:26

"Aux confins de l'univers connu ..." (I)

_________________
Comment ça je suis un méchant MJ ? Bien sûr ! J'en suis fier même ! Et en plus vous me payez pour cela !
Revenir en haut Aller en bas
Thraxassiliareth
Bêtisier vivant
Bêtisier vivant
Thraxassiliareth

Messages : 133
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 40

Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7) Empty
MessageSujet: Re: Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7)   Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7) Icon_minitimeJeu 6 Nov - 13:49


Mission 141-026 : La colonie killik

Briefing avec le capitaine Pelprynn
Nous sommes félicités pour notre abnégation au cours des dernières missions que l’on nous a confiées.
Le capitaine nous annonce que nous montons en grade, y compris moi. Depuis que je sers l’Alliance, j’ai été émancipé et maintenant, je suis devenu sergent H5-N1. Les autres aussi sont sergents. En tant que rebelle le plus expérimenté des espèces organiques de notre groupe, Armand est promu lieutenant. Je ne saurais expliquer toutes les réactions humaines, mais ça n’a pas l’air de l’enchanter d’être officiellement le chef.
Le Capitaine a l’air assez mécontent du fait qu’on se soit servi de nous comme leurre pour l’attaque contre l’Executor. De plus, il semble que lui aussi pense que la sécurité des communications internes à l’Alliance est compromise, certainement conforté par nos propres commentaires, surtout après la dernière mission. C’est pourquoi il veut nous éloigner temporairement. Il nous demande alors d’aller explorer les planètes et tout ce qui tourne autour des informations récupérées sur XR-53. Ca tombe bien, c’est ce que nous voulions faire. Zek en particulier a l’air ravi.
J’ai confié au capitaine et uniquement au capitaine les informations que j’ai collectées sur le réseau de communication parallèle des killiks.

Trajet
Pour cette mission, sont rassemblés Armand, Asoka, Broobaka, Liloo, Oz, Vélidès, XR-53, Zek et moi. Zek se charge d’organiser le voyage vers ce que nous avons repéré comme étant la « colonie killik ». Cette fois nous avons à notre disposition un vrai vaisseau… Le voyage se passe sans encombre. Je m’installe dans une capsule de sauvetage, au cas où. Il semble que Zek ait voulu m’enfermer dedans. De toute façon, je suis bien où je suis. Régulièrement, et de plus en plus fréquemment, j’entends les cris de désespoir de notre ami wookiee. Il faut dire que 100 jours de voyage dans un espace clos doivent paraître longs pour les êtres organiques.

La colonie killik
Nous arrivons enfin à l’endroit indiqué comme point de rendez-vous par les killiks sur le réseau parallèle. Il s’agit d’une grosse planète gazeuse avec une particularité : le noyau est bien solide mais semble bien trop dense pour être naturel. Cette fois, les pilotes réussissent à poser le vaisseau sans problème. Comme quoi, c’est possible. L’atmosphère est ionisée mais il est tout à fait possible de faire une sortie. Une fois à l’extérieur du vaisseau, je m’empresse alors de lancer un nouveau message sur le réseau killik : « Nous sommes arrivés ». La réponse est quasiment immédiate. On me renvoie des coordonnées, à environ 4 km de notre point d’atterrissage.
La gravité sur le noyau en granite est bien supérieure à la moyenne des planètes habitées par des humanoïdes, il est difficile d’avancer. XR-53 a l’air adapté. Mes articulations commencent à se gripper mais elles tiennent.
Nous finissons par atteindre le point de rendez-vous : une grotte ou plutôt des galeries. Les sections sont hexagonales. Les killiks devant être insectoïdes, ce design n’est pas étonnant. Nous devons parfois grimper pour accéder aux diverses galeries. Les killiks doivent être agiles. Lorsque nous débouchons dans une immense salle, rappelant les formes d’une géode, je relance la communication : « Nous sommes là ».
Rapidement, nous voyons déferler une grande quantité de créatures jaunes à yeux à facettes rouges armées de piques assez menaçantes : j’en dénombre 120 environ. Pendant que les êtres organiques paniquent, je repère un individu rouge, un peu plus gros que les autres qui se trouve au milieu de la nuée pour se protéger. Les jaunes finissent par laisser passer le rouge.
Il entame la communication : des séries de claquement de mandibules. Malgré mes 6 millions de formes de communication, dont le chat, il me faut un temps d’adaptation. Ce langage n’a certainement pas été entendu dans la galaxie connue depuis plusieurs centaines d’années.

Négociations
Afin de pouvoir entamer les négociations, je leur rends le droïd XR-53. Ils s’empressent de l’emmener dans leurs galeries. Le rouge s’amuse de voir que les « espèces molles » ne savent pas se tenir, surtout le gros poilu. Je ne peux pas le contredire, surtout qu’il n’est pas aisé de communiquer avec les killiks et de faire la traduction en même temps. Heureusement, Oz est à côté et semble ramener un peu de calme. Au fur et à mesure, je comprends que le rouge est le roi. Il est a priori d’accord pour échanger des données. Mais il commence par demander les twi’leks pour en faire des esclaves ou pour les manger. La situation se dégrade très rapidement quand les killiks s’aperçoivent que XR-53 a perdu des données. Ma manipulation n’est apparemment pas passée inaperçue. La tension monte et le roi exige réparation. J’essaie de lui expliquer que nous sommes bien désolés et que nous sommes prêts à faire un geste pour prouver nos bonnes intentions.
Le roi insiste alors pour avoir les twi’leks pour leur casse-croûte. Il me vient alors l’idée d’utiliser l’auto chef pour leur fournir à manger. Le roi finit par accepter mais attend de voir si cela convient aux killiks. Je transmets la demande à ceux qui sont restés dans le vaisseau. Ils s’empressent alors de faire des petits cubes goût twi’lek et d’emporter le tout aux cavernes killiks. Ils viennent avec le vaisseau pour marcher le moins possible dans cet environnement peu favorable.
Pendant la préparation, Vélidès tente de mettre au point une contre-attaque sonique au cas où les négociations se termineraient mal : un signal émis sur une fréquence qui perturberait les killiks. Le seul hic, c’est que le signal risquerait d’être amplifié par le noyau en granite de la planète et de créer des vibrations qui pourraient détruire les galeries et nous avec, sans oublier les tympans des êtres organiques.
Les cubes au goût de Twi’lek finissent par arriver et les killiks se jettent dessus. Malheureusement la saveur ne leur convient pas. Ils préfèreraient de loin, de la viande vivante à déchiqueter sur pieds. Je tente de leur proposer la technologie de l’autochef pour qu’ils fassent eux-mêmes leurs cubes. La décision est longue à arriver mais le roi accepte.

Echanges commerciaux

Après cette tension intense, l’échange de données peut enfin avoir lieu. C’est XR-53 qui procède à la manipulation. Pendant le transfert, je m’aperçois que le droïd a été mis à jour. Non seulement il a retrouvé les données initiales que je n’avais pas pu récupérer, mais en plus les killiks ont ajouté de nouvelles données. J’en profite et je récupère tout. J’espère que cette fois, rien n’a été endommagé. De notre côté, nous leur donnons des informations sur les systèmes proches de leur colonie. Je me demande quelle sera leur réaction quand ils découvriront que leur planète d’origine, Alderaan a été détruite par l’Empire…
Le roi killik nous donne l’autorisation de revenir sur leur colonie pour marchander. Il m’assure que les espèces molles ne seront pas asservies ni mangées. Nous nous empressons de quitter la planète après cela.

Les données
Une fois à l’écart, je m’attèle à inspecter les données récupérées. Beaucoup d’informations concernant les killiks, leur mode de vie et leur histoire. Je note d’abord qu’il y a d’autres colonies killiks et qu’elles sont toutes localisées sur la version mise à jour de la carte de la galaxie.
Les killiks ont fui l’empire Rakata il y a 30 000 ans. Au départ, les killiks étaient esclaves des célestes. Puis les célestes disparurent et les killiks devinrent les esclaves des kwas. Il y a environ 300 000 ans, les killiks étaient nourris via des troupeaux de duros et d’autres espèces. Certaines colonies continuent à se nourrir ainsi. D’autres se sont éteintes par manque de nourriture.
Les kwas étaient des créatures anthropomorphes reptiliennes venant de Dathomir. Les kwas utilisaient des portails dimensionnels. Ils n’en étaient pas les constructeurs. Logiquement, le réseau des portails dimensionnels correspond avec celui des colonies killiks et aussi avec le réseau de communication parallèle. Les portails se trouvent généralement dans des temples des étoiles. Ils sont aussi nommés portails d’infini.
Je récupère aussi des données sur des outils pour modeler la roche, extraire le gaz (avec un meilleur rendement que les installations existantes, comme celles de Bespin), fabriquer des objets très durs (certainement comme les piques que les killiks jaunes portaient).

La suite
Nous décidons de la prochaine destination. Il s’agit d’explorer un peu plus l’histoire des portails. Cette technologie pourrait être très utile à l’Alliance. Nous optons donc pour Nirauan, proche du système de Mygeeto. Cette planète n’a plus de colonie killik, donc pas de danger de se faire manger…
Revenir en haut Aller en bas
 
Scénario Sixième : "D'un certain point de vue ..." (7)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» valeur en point
» mes créations au point compté
» [Mini-Scénario] Anniversaire de Swann
» Scénario: Les Vaches qui rient
» « Le premier point dans un ménage, c’est la cuisine. » Patin ♠ Amadeus & Matvei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TABULA RASA :: SF - Post Apo & Space Opera :: Star Wars-
Sauter vers: